Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Âgé de 23 ans, Geremy Villeneuve est à la tête de GV Loisirs.
Âgé de 23 ans, Geremy Villeneuve est à la tête de GV Loisirs.

Un entrepreneur de 23 ans se lance dans la location d’équipements de sports nautiques

Myriam Arsenault
Myriam Arsenault
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
La jeune entreprise de location d’équipements de sports nautiques, GV Loisirs, a le vent dans les voiles. Avec ce nouveau projet, Geremy Villeneuve, entrepreneur de 23 ans, veut faire découvrir le paddleboard, la motomarine et le kayak aux gens du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le Chicoutimien a démarré son entreprise il y a quelques semaines. Il travaille, depuis février dernier, à la préparation de son plan d’affaires.

Amateur depuis toujours de tout ce qui concerne les « machines », il a eu une véritable révélation, l’été dernier, lorsqu’il a découvert la motomarine. Il a tout de suite eu l’envie de partager sa nouvelle passion. « C’est là que je me suis dit que ce n’était pas tout le monde qui était nécessairement prêt à s’en acheter une, mais qu’ils étaient nombreux qui aimeraient en faire. J’ai pensé que ça serait hot de faire vivre cette expérience à tout le monde », explique le jeune homme, rencontré sur la plage du Camping Jonquière par Le Quotidien.

Geremy a fait une démonstration de motomarine devant l’équipe du Quotidien.

Il a aussi vu une occasion en or à saisir puisque les modèles de l’année de motomarines sont de plus en plus rares en magasin. Cette rareté a également fait monter le prix des modèles usagés, ce qui encouragera certainement la location, pense-t-il.

L’entrepreneur de 23 ans veut avec son projet faire découvrir des sports nautiques aux gens de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et à ceux qui la visitent.

Celui qui a terminé ses études en génie métallurgique au Cégep de Chicoutimi compte en tout dans son inventaire quatre motomarines 2021 de trois places, deux kayaks et six paddleboards gonflables de dix pieds prêts à la location.

À son jeune âge, Geremy pense avoir fait des achats intelligents pour être arrivé à détenir, déjà, un important inventaire. « Je pense que dans la vie, je n’achète jamais rien sans être certain d’en tirer profit. J’achète quelque chose, je le revends, je fais un peu de profit et je le mets de côté. J’ai eu de bons emplois aussi, j’ai travaillé par exemple deux étés chez ArcelorMittal, en génie métallurgique », commente celui qui estime avoir toujours eu un certain sens des affaires, en plus qu’il a souvent réparé des véhicules récréatifs usagés pour les revendre et en tirer quelques sous.

On retrouve toutes les informations de GV Loisirs au gvloisirs.com et sur ses pages Facebook et Instagram.

Fonctionnement de la location

Les personnes doivent entrer en communication avec l’entrepreneur, par téléphone ou par courriel, pour louer un des équipements. Geremy Villeneuve offre trois formules. La personne intéressée peut l’appeler directement et aller chercher l’équipement dans un entrepôt à Chicoutimi ou elle peut se rendre au Camping Jonquière où des embarcations nautiques comme les kayaks seront sur les lieux. Le jeune entrepreneur offre aussi la livraison d’embarcations.

Une assurance peut également être souscrite avec un supplément au prix de la location, qui peut être d’une journée ou d’une semaine, selon le sport choisi.

L’entreprise compte quatre motomarines, deux kayaks et six paddleboards.

Tous les équipements sont neufs, alors que le jeune homme voulait s’assurer que tous les motorisés et embarcations n’aient pas de problèmes. Elles ont toutes seulement quelques heures d’utilisation. De plus, seuls les kayaks seront stationnés au Camping Jonquière en tout temps, tandis que tous les autres équipements seront déplacés selon la demande au cours de l’été.

La demande

Les affaires vont déjà bien pour la jeune entreprise. « J’ai déjà beaucoup de réservations et beaucoup de demandes commencent à entrer. Les gens commencent à savoir quand seront leurs vacances et ils se préparent tout de suite », souligne-t-il. De nombreux campings et chalets ont déjà commencé la promotion de ses services.

La semaine dernière, toutes ses motomarines étaient louées, ce qui motive déjà Gérémy Villeneuve à vouloir s’en procurer d’autres. Il regarde même pour un bateau, si les affaires continuent de bien aller. Il a aussi des projets de locations à l’année, avec par exemple des motoneiges, des quatre-roues ou autres et il aimerait disposer de plus d’équipements pour pouvoir desservir les lieux de villégiature qui n’en ont pas.

Il aimerait même un jour vivre de l’entrepreneuriat, ce qu’il fait cet été, puisque cela lui apporte constamment de nouveaux défis. Il se voit continuer à mettre sur pied des projets.