Un collectif pour préserver le fjord

Plusieurs citoyens de la rive sud du Saguenay se sont réunis mercredi soir pour former un collectif afin de préserver l’intégrité naturelle du fjord contre le développement désordonné. Selon leur porte-parole, Patrick Lemay, le regroupement de citoyens n’est pas contre le développement, mais souhaite que ce dernier soit fait de la bonne façon.

« Nous sommes des citoyens qui n’ont pas été mis au courant du projet de port dans le Saguenay pour Arianne Phosphate. Nous nous sommes rencontrés afin de mettre en commun nos idées et écrire un commentaire au ministère », a-t-il expliqué en entrevue téléphonique. 

Selon le regroupement, le fjord est un joyau qui n’a pas de voix, et qui en mérite une. « C’est ce qu’on veut faire, lui donner une voix », affirme M. Lemay. La date limite pour écrire un commentaire sur ce projet est le 13 août prochain. 

Les inquiétudes des résidants sont évidemment le changement de visuel que le port va apporter, ainsi que l’augmentation de bruit et de lumière. 

Rappelons que le projet de port sur la rive nord du fjord comprend un quai de 280 mètres de longueur et une largeur variant de 55 à 85 mètres, un convoyeur de 82 mètres ainsi que l’espace pour deux silos et un espace administratif. Au total, le projet à l’étude s’étend sur 87,8 hectares.