Après deux années d’inoccupation, le petit bâtiment rose situé près du stand d’information municipal reprendra vie l’été prochain après la fermeture du « Petit Creux ».
Après deux années d’inoccupation, le petit bâtiment rose situé près du stand d’information municipal reprendra vie l’été prochain après la fermeture du « Petit Creux ».

Un casse-croûte aux saveurs locales à Petit-Saguenay

L’organisation des terrains de jeux (OTJ) de Petit-Saguenay, en collaboration avec la municipalité, exploitera un casse-croûte afin de rassasier les passants en misant sur les productions alimentaires du Bas-Saguenay, au cours de l’été prochain.

Alain Simard, président de l’OTJ, a mentionné qu’après deux années d’inoccupation, le petit bâtiment rose, situé près du stand d’information municipal, reprendra vie cet été après la fermeture du « Petit Creux ». « Notre plan d’action est d’opérer le casse-croûte en offrant des produits locaux. On veut miser là-dessus », affirme M. Simard.

La municipalité de Petit-Saguenay ainsi que le Bas-Saguenay comptent quelques producteurs agricoles locaux comme la coopérative Les Jardins de la montagne, ayant pignon sur rue sur le chemin Saint-Louis ou encore le cerf rouge de Francis Boudreault dans le chemin Saint-Étienne. « On souhaiterait également produire nos propres pains à hamburger. On ne se limite pas uniquement à Petit-Saguenay au niveau de l’approvisionnement. »

Selon lui, il y a une demande pour ce type de restauration pendant la saison chaude, autant du côté des Saguenois que des touristes qui visitent la région.

Le futur casse-croûte souhaite offrir une restauration différente en misant sur des produits locaux, mais qui n’entrera pas en compétition avec les commerces existants comme la coopérative d’alimentation, qui a connu sa part de difficultés, le bistro le Lez’art, situé tout près, ou encore le Village-vacances, qui a sa propre clientèle.

La direction de l’OTJ est consciente que les mesures sanitaires liées à la COVID-19 s’appliqueront encore à la fin juin, moment prévu pour l’ouverture. C’est pourquoi la clientèle pourra uniquement se procurer des repas prêts à emporter qu’il sera possible de déguster sur la promenade municipale tout en respectant la distanciation de deux mètres.

L’ouverture du casse-croûte créera trois emplois, dont deux à temps complet et un autre à temps partiel.

Soulignons que l’OTJ de Petit-Saguenay a pour mandat de favoriser l’animation au sein du village tout en étant gestionnaire de l’Aréna Roberto-Lavoie et du terrain de balle. Les profits générés serviront à financer ces infrastructures.