Un Canadien sur trois ressent déjà les effets des hausses des taux d’intérêt, suggèrent les résultats d’un nouveau sondage.

Un Canadien sur trois ressent déjà la hausse des taux, selon un sondage

Un Canadien sur trois ressent déjà les effets des hausses des taux d’intérêt, suggèrent les résultats d’un nouveau sondage.

Selon les résultats de l’enquête réalisée pour la firme spécialisée en insolvabilité MNP, quatre personnes interrogées sur dix se disaient inquiètes de connaître des difficultés financières si les taux d’intérêt devaient continuer à grimper.

Sept répondants sur six ont indiqué qu’ils feraient davantage attention à leurs dépenses si les taux continuaient à grimper.

La Banque du Canada a haussé son taux d’intérêt directeur à deux reprises cette année, ce qui a convaincu les grandes banques du pays de faire de même avec leurs taux préférentiels.

L’enquête a été réalisée en ligne par Ipsos pour MNP entre le 18 et le 21 septembre, auprès de 2005 adultes canadiens. L’Association de la recherche et de l’intelligence marketing juge qu’il est impossible d’attribuer une marge d’erreur à un sondage réalisé en ligne puisque la méthode d’échantillonnage est non probabiliste.

La banque centrale doit faire mercredi sa prochaine annonce sur son taux d’intérêt. Les économistes ne s’attendent cependant à aucun changement cette fois-ci.