Un arrêt plus tôt que prévu à Kénogami

La direction de Résolu a décidé de procéder plus tôt que prévu à la fermeture des installations de Kénogami, soit dès vendredi, et ce, pour une semaine. Le but des travaux est de faire les ajustements avec les carnets de commandes et résoudre le problème de transport de copeaux achetés à l’extérieur de la région.

Le porte-parole de la papetière, Karl Blackburn, a expliqué qu’il y avait un ralentissement dans les commandes pour le papier à impression. L’usine est de plus frappée d’une surtaxe à l’exportation de 17 % qui a un impact significatif sur les coûts de production. Résolu doit déposer auprès du département du commerce américain le montant de la surtaxe en attendant une conclusion au litige.

«Nous avions prévu la fermeture en janvier, mais un autre problème s’est présenté. Nous achetons des copeaux à l’extérieur de la région pour approvisionner nos usines puisque nous avons utilisé en bonne partie ceux de nos usines de sciage de la région. Il y a un problème de disponibilité du côté des transporteurs, ce qui rend l’approvisionnement plus difficile», a expliqué M. Blackburun.

Kénogami produit plusieurs grades de papiers de type SCA dont le prix de vente est plus élevé que les grades inférieurs en raison du fini lustré. L’entreprise a informé les travailleurs la semaine dernière du devancement de l’arrêt de production.