Un actionnaire des Thés DavidsTea veut des réponses d'ici cinq jours

MONTRÉAL — Un important actionnaire des Thés DavidsTea soutient que la prise de contrôle par le cofondateur Herschel Segal du conseil d'administration du détaillant québécois lui fera perdre de nouveau de bons employés et le distancera considérablement de son plein potentiel.

TDM Growth Partners, qui détient 12 pour cent des actions de la société, a envoyé une lettre à trois administrateurs indépendants, leur donnant cinq jours pour répondre aux questions concernant les développements défavorables depuis le remplacement du conseil par M. Segal lors de l'assemblée générale annuelle de juin.

TDM affirme que le remaniement a entraîné entre autres la cessation immédiate des fonctions du chef de la direction, la démission de trois cadres supérieurs et de deux administrateurs indépendants, ainsi qu'un possible retrait du NASDAQ, étant donné que l'entreprise compterait trop peu d'administrateurs indépendants sur son comité de vérification.

Le groupe pose plusieurs questions sur la recherche d'un nouveau chef de la direction, notamment sur les raisons du report du processus.

Il demande également pourquoi la société montréalaise a publié une déclaration rejetant une action en justice intentée par un autre actionnaire, Porchlight Equity, contre M. Segal et sa société privée Placements Mauvais Jours, alors que DavidsTea n'est pas un défendeur désigné.

Le groupe estime que Les Thés DavidsTea est une marque exceptionnelle, mais qui risque de couler sous la direction de M. Segal.

M. Segal occupe le poste de chef de la direction par intérim.