Ubisoft s’installe officiellement au 31 Racine Ouest au centre-ville de Chicoutimi pour les 10 prochaines années.

Ubisoft demeurera dans les mêmes locaux

Ubisoft s’installe officiellement au centre-ville de Chicoutimi pour les 10 prochaines années.

L’entreprise demeurera au 31 Racine Ouest, endroit où ses bureaux sont déjà installés. Elle a conclu une entente de 10 ans avec Les Immeubles Perron. 

Ubisoft investit 6,6M$ dans le réaménagement intérieur du bâtiment qui l’abrite depuis quelques mois. Le montant était déjà inclus dans l’investissement total de 135M$ pour la région annoncé en septembre 2017. 

« Un an après l’annonce de notre arrivée dans la région, je suis très heureux d’annoncer que nos locaux permanents seront situés en plein coeur de Chicoutimi. Nous voulons faire partie du mouvement de revitalisation de la rue Racine, parce qu’on s’y sent chez nous», affirme Jimmy Boulianne, directeur général d’Ubisoft Saguenay dans un communiqué. 

L’entreprise de la région Pôle Architecture aménagera les futurs espaces d’une superficie totale de 22 000 pieds carrés. 

« C’est important pour nous de collaborer avec des partenaires locaux pour dessiner l’avenir de notre studio à Saguenay», assure Jimmy Boulianne. 

Ubisoft avait annoncé son expansion à Saguenay le 5 septembre 2017. L’équipe basée à Chicoutimi compte maintenant 30 personnes dont plusieurs membres ont pu effectuer un retour dans leur région natale. 

Les opérations au Saguenay ont été lancées en février 2018. Le mandat de l’équipe consiste à travailler de concert avec les studios de Québec et Montréal sur des fonctionnalités et des améliorations liées à l’expérience de jeu en ligne. 

Depuis son implantation en région, Ubisoft a développé des partenariats avec des entreprises et organisations d’ici. Des discussions sont aussi en cours avec l’UQAC, ainsi que les collèges de Chicoutimi, Jonquière et Alma. 

« Nous sommes satisfaits du travail accompli jusqu’à maintenant. Après seulement six mois d’opération, on accumule déjà des réalisations et notre savoir-faire est reconnu auprès de nos pairs à Québec et à Montréal. On sent aussi qu’on fait partie intégrante de la grande communauté du Saguenay-Lac-Saint-Jean et qu’on contribue à développer le bassin technocréatif de la région », conclut Jimmy Boulianne.