Jade Tremblay et Tessa Paradis ont créé un jeu avec leur partenaire Carol Rancourt (absent sur la photo), qui est classé dans les 100 jeux de cartes les plus vendus sur la plateforme Amazon.

Totem, le jeu qui fait du bien

Tessa Paradis et Jade Tremblay, un couple de Saguenay, ont créé le jeu de cartes Totem, pour faire du bien, et permettre aux gens de mieux se connecter. Il est classé parmi les 100 jeux de cartes les plus vendus mondialement sur la plateforme Amazon.

Totem est un jeu de cartes qui permet aux gens de dire aux autres joueurs ce qu’ils pensent d’eux, positivement. Le but du jeu est de créer son totem, à l’aide de cartes «animaux» et «qualités». Les autres joueurs doivent aider le participant à choisir des cartes qui le définissent en racontant des histoires valorisantes associées aux thématiques des différentes cartes. La personne peut donc reconnaître ses forces et former son totem personnalisé, qui est composé d’un animal et d’une qualité. Il y a 160 cartes différentes dans un paquet. Totem est particulièrement utilisé dans les entreprises, pour des activités de consolidation d’équipe, ou encore dans les soirées en famille ou entre amis.

Le couple a été rencontré par Le Progrès, dans sa maison de Chicoutimi, où il gère quotidiennement la vente du jeu. Ils ont raconté que Totem avait pris forme quand ils s’étaient associés avec Carol Rancourt, qui est de la Beauce, pour créer leur produit, en 2015. Ils avaient déménagé à Montréal quand l’idée de Totem a émergé, mais sont maintenant de retour dans leur région. « Nous avons toujours eu le désir de développer quelque chose, mais on ne savait pas quoi », a expliqué Mme Paradis, qui est directrice marketing pour Totem. Elle avait une expérience en art, alors qu’elle peint beaucoup, et son conjoint était toujours intéressé par les projets de développement de soi. Leur associé, M. Rancourt, avait quant à lui développé un jeu de cartes. C’est en mélangeant toutes ces compétences qu’ils ont créé le jeu.

Les Saguenéens voulaient créer un jeu qui allait solidifier les liens entre les personnes, et leur permettre de recevoir des commentaires positifs de la part de nos proches.

Le jeu s’inscrit dans la sphère de la psychologie positive. Après avoir sorti leur jeu, en 2016, ils ont rapidement rencontré des personnes clés, tels que le psychologue Jacques Forest, qui est devenu un véritable ambassadeur du jeu. « Il nous a dit que nous avions créé un outil qui s’inscrivait exactement dans le courant psychologique qui gagnait en popularité. Il nous a dit que nous étions l’une des seules options pour le pratiquer sous forme de jeu », s’est réjoui le président. Le jeu a aussi fait l’objet d’un reportage dans la revue Psychologie et dans un livre sur la matière. À partir de ce moment, Totem était déjà vendu dans 13 pays.

De fil en aiguille, le jeu s’est retrouvé dans de nombreux foyers. Un distributeur de Québec a partagé le jeu dans plus de 100 points de vente au Québec. Avec la vente en ligne, le couple fait la majorité de son chiffre d’affaires aux États-Unis. C’est grâce à cette visibilité que plusieurs distributeurs partout à travers la planète ont commencé à vendre le produit. Totem est maintenant vendu dans 33 pays et traduit en quatre langues. Jade Tremblay donne aussi des formations dans les entreprises et le couple s’est lancé dans la vente de produits personnalisés en lien avec le jeu.

Mission mondiale

Sans vraiment s’en rendre compte, le couple et son associé avaient créé un jeu qui comblait un enjeu mondial, autant chez les entreprises que pour les citoyens, afin d’améliorer leurs relations avec leurs proches. Et ce n’est pas qu’au Québec, c’est partout dans le monde. « C’est une vague qui est en train de tomber dans les entreprises, tout ce qui touche au bonheur au travail, et aux rétroactions positives », a divulgué M. Tremblay. Leur jeu aide les entrepreneurs à avoir de meilleures relations avec leurs employés, en jouant tous ensemble.

De plus, il y aura toujours un besoin humain de connecter avec son entourage. « C’est un besoin urgent de se connecter en vrai, avec sa famille, ses amis, et ses collègues, alors que tout le monde utilise des technologies. Totem, c’est un facilitateur de connections », a renchéri Mme Paradis. Le couple attribue le succès de son jeu au fait que tout le monde éprouve ces besoins de connexion avec son entourage.

+

UN PREMIER PRIX EN STRATÉGIE

Totem a remporté un prix MercadOr dans la catégorie Stratégie numérique pour son développement international. Il s’est démarqué parmi les entreprises du Saguenay-Lac-Saint-Jean lors du gala du 27 octobre dernier. Grâce à cette victoire, le jeu s’est retrouvé parmi les cinq finalistes au niveau provincial, lors d’un événement tenu jeudi, à Laval. 

Afin d’être le plus efficace possible, le couple a fait plusieurs tentatives pour trouver la stratégie marketing qui allait fonctionner. Tessa Paradis et Jade Tremblay ont donc utilisé plusieurs plateformes.

Toutes ces stratégies sont pensées ici, à Saguenay, de leur maison familiale. Le couple avait déjà quitté la région pour s’installer à Montréal, pour le travail, mais a décidé de revenir pour retrouver ses proches. Puisque tout se fait en ligne, ça lui permet de profiter de sa vie tranquille en région, tout en vendant son jeu mondialement. 

Le couple était donc bien heureux de l’honneur remis au gala MercadOr. « On peut propager notre produit partout sur la planète. Grâce au numérique, on peut tout faire ça à partir de notre maison de Saguenay », a souligné la directrice marketing.