L’entreprise almatoise Toiles TCI d’Alma a dû fermer ses portes en raison des nouvelles mesures du gouvernement Legault, pour au moins trois semaines.

Toiles TCI d’Alma offre un cadeau à ses employés remerciés

Des employeurs, qui se voient dans l’obligation de mettre à pied leur main-d’oeuvre, tentent d’offrir un petit baume à leurs employés. C’est le cas des dirigeants de l’entreprise Toiles TCI d’Alma, qui a offert une épicerie et un plein d’essence à ses travailleurs.

Comme plusieurs PME, Toiles TCI d’Alma a dû fermer ses portes en raison des nouvelles mesures annoncées lundi par le gouvernement du Québec pour limiter la propagation de la COVID-19. Seize travailleurs ont donc été mis à pied temporairement.

Mais la direction de l’entreprise jeannoise ne voulait pas laisser partir ses employés sans leur offrir quelque chose, qui leur permettrait d’avoir un petit répit.

Une épicerie et un plein d’essence ont été offerts aux employés remerciés temporairement. «Nous avons pris cette décision pour aider les employés dans l’éventualité où les versements provenant de l’assurance emploi prendraient plus de temps à arriver, parce que c’est sans doute ce qui va se produire», affirme Louis Côté, de l’équipe de gestion chez Toiles TCI.

L’entreprise almatoise oeuvre dans le domaine de la réparation, que ce soit les coussins, structures, toiles résidentielles, commerciales, de transport ou autres, autant en atelier que sur la route. Le service n’étant pas jugé essentiel, la fermeture temporaire a été obligatoire, pour au moins trois semaines.