Le projet de construction sur le site de l’ancien Deauville s’étire.

Terrain du Deauville: Groupe Sélection n’a plus de calendrier

Annoncé officiellement en juillet 2018, le projet de construction de la nouvelle résidence pour personnes âgées de 233 unités de logement par Groupe Sélection sur le terrain de l’ancien restaurant Le Deauville s’étire au point où le promoteur ne peut pas préciser quand démarreront les travaux.

Initialement prévu pour démarrer en janvier dernier puis en mars, le projet d’investissement de 50 M$ s’étalant sur dix étages a fait l’objet de reports et de modifications de plans majeurs en raison de la présence d’une conduite appartenant à la ville sous le terrain acquis longeant le boulevard Talbot.

Invitée à faire le point, Mylène Dupéré, vice-présidente des affaires publiques et affaires corporatives chez Groupe Sélection, a mentionné que le projet est toujours bien vivant et que les permis de la ville ont été délivrés. Elle a ajouté que Groupe Sélection est présentement en processus de soumission auprès d’entrepreneurs afin d’abaisser les coûts de construction le plus possible et qu’il est toujours dans l’intention des investisseurs d’aller de l’avant sur le site acquis de l’homme d’affaires Alain Laberge. Toutefois, elle n’était pas en mesure de préciser quel est le calendrier de réalisation du projet.

Ça avance au Manoir Champlain

Pendant la même période, les travaux d’expansion du Manoir Champlain se poursuivent pour l’ajout d’une nouvelle aile ayant pignon sur la rue Racine, laquelle abritera 53 nouveaux appartements pour des personnes en perte d’autonomie nécessitant des soins.

Le directeur général de l’établissement destiné aux personnes âgées, Dany Tremblay, a mentionné que les aléas reliés aux travaux de construction ont entraîné quelques semaines de retard.

M. Tremblay a indiqué que les propriétaires du Manoir n’ont déposé aucune demande de dérogation à Saguenay en prévision de la construction d’une nouvelle résidence pour personnes âgées de dix étages sur la rue des Laurentides à Chicoutimi.

Marc Bouchard, conseiller municipal du district, confirme que Groupe Sélection dispose de tous les permis nécessaires pour entreprendre les travaux.

En ce qui a trait au projet de la rue des Laurentides, M. Bouchard a affirmé qu’il lui est impossible de discuter de l’identité des investisseurs potentiels.