Décembre est un des plus gros mois pour Québec Issime.

Spectacles du temps des fêtes: le poumon financier de Québec Issime

Alors que le temps des Fêtes est synonyme de ressourcement et de repos pour la plupart d’entre nous, pour certaines personnes, le mois de décembre est une des périodes les plus occupées de l’année. C’est le cas de la troupe Québec Issime, qui réalise une bonne partie de son chiffre d’affaires à l’approche de Noël en présentant ses grands rendez-vous festifs.

Uniquement au Saguenay–Lac-Saint-Jean, en 2019, Québec Issime a présenté 12 représentations de Party! 2 à Jonquière et quatre de Décembre à La Baie. Ces spectacles, qui attirent autant les partys de bureau, les familles et ceux qui veulent passer du bon temps, permettent à l’entreprise d’avoir des reins solides financièrement.

Les deux productions de Québec Issime ont attiré plus de 10 000 personnes à la fin de 2019.

«Si on n’avait pas des spectacles comme ceux-là, on ne pourrait pas opérer la machine. Ce ne sont pas toutes nos opérations qui sont rentables, mais avec nos spectacles du temps des Fêtes, on a une bonne base», explique le producteur Robert Doré. Après tout, même s’il est entouré d’artistes, il mène une entreprise comme les autres et qui doit faire face à des obligations.

Les spectacles présentés en décembre par Québec Issime à la fin de 2019 n’ont pas fait exception à la règle. Dix représentations de la nouvelle mouture de Party! 2 sur douze ont affiché complet, pour un total de près de 5000 spectateurs. Le spectacle Décembre, qui montre la féérie de Noël, a quant à lui attiré environ 5500 personnes. Pendant ce temps, la première version de Party! était présentée à Sherbrooke et connaissait elle aussi du succès à la billetterie, tandis que Décembre était sur les planches de la Place des Arts de Montréal.

Le nouveau répertoire de Party! 2, un peu plus actuel, a plu au public.

Même après 17 ans d’existence, ces deux spectacles attirent toujours autant de personnes, se réjouit Robert Doré. Ces productions à grand déploiement regroupent 130 chansons et entre 400 et 500 costumes, en plus de créer de l’emploi dans plusieurs domaines.

«On fait travailler environ 80 personnes dans la région sur scène pendant un mois. Il y a 235 personnes dans toutes nos productions l’hiver», ajoute Robert Doré, qui indique que ces spectacles font travailler des créateurs de costumes, des chanteurs, des musiciens, des techniciens de scène et même des préposés à la billetterie.

Dans la région, Party! 2 et Décembre donnent du travail à environ 80 artistes.

Dans sa propre salle

Robert Doré ajoute que Québec Issime s’est approprié l’ancienne église Saint-Jacques. Party! 2 mettait d’ailleurs le lieu en valeur. Le jubé a par exemple été utilisé dans la mise en scène.

Les revenus que Québec Issime tire de la période des partys de bureau et du temps des Fêtes donnent une chance à la troupe de se réinventer artistiquement et de conserver son pied-à-terre à Arvida.

«Ça nous permet d’assurer la pérennité de la bâtisse. Quand le Palace a fermé, on utilisait l’église comme un entrepôt et il a fallu se revirer de bord. Les revenus de Party!, ça nous permet de faire vivre la salle de spectacle», explique M. Doré, à propos de la salle qui peut asseoir 425 personnes.

+

DE BONNES CRITIQUES POUR PARTY ! 2

Si Party! 2 reprenait une formule éprouvée, le producteur de Québc Issime, Robert Doré, est heureux de l’accueil qu’a reçu ce spectacle auquel on a donné un second souffle. Les changements ont été appréciés, estime-t-il.

Le répertoire un peu plus moderne du spectacle, qui pigeait dans les grands succès de CCR, Dalida, Elton John, Eminem, U2, Coldplay, Ed Sheeran et Justin Timberlake, a plu au public. Ces nouvelles pièces ont été présentées au public selon une recette qui avait fait ses preuves. On y enchaîne les chansons populaires à un rythme effréné pour faire bouger le public.

«Les gens sont tombés à terre. Il n’y en a pas beaucoup des shows de même au Québec», raconte avec joie Robert Doré, qui précise avoir reçu un bon nombre de commentaires très élogieux. 

«Les gens ont capoté», ajoute-t-il.

L’engouement pour les spectacles de Québec Issime se remarque à la billetterie. On peut déjà acheter sa place pour les représentations de la fin de l’année 2020, qui débutent à la fin novembre.