Sophie Tremblay est présidente de Coffrets du Royaume, de Campagne Québec et de Marie Sophie. Elle occupe également une place jeunesse au sein du conseil d’administration de la Chambre de commerce et d’industrie Lac-Saint-Jean-Est.

Sophie Tremblay a tout fait à l’envers

Rencontrée dans la boutique Coffrets du Royaume, qui a pignon sur rue à Alma, la présidente Sophie Tremblay ne s’en cache pas : lorsqu’elle s’est lancée en affaires, il y a presque cinq ans, elle a tout fait à l’envers.

« J’ai débuté chez moi. La maison a senti le carton pendant un an. Chaque matin, les enfants se levaient et voyaient des boîtes partout. Nos produits n’étaient offerts que sur le Web. Le point de vente a été trouvé deux ans après le lancement de Coffrets du Royaume », explique en rafale l’entrepreneure.

La femme d’affaires et mère de quatre enfants se rappelle avoir essuyé de nombreux refus à ses débuts. On lui répondait que « ce n’était pas la norme ». Alors qu’elle occupait un emploi à temps plein de graphiste dans une entreprise d’Alma, on lui exigeait de se dédier exclusivement à son projet d’entreprise. À l’époque, c’était impossible, puisqu’elle consacrait 40 heures à son emploi, et presque autant de temps à son projet entrepreneurial.

Sophie Tremblay, qui ne vient pas d’une famille d’entrepreneurs, est d’avis que la façon de faire qui est suggérée pourrait être à l’origine du désistement de plusieurs entrepreneurs. Le fait de travailler à la maison lui permettait, entre autres, d’éviter des frais de local. Elle ajoute que la boutique physique de son entreprise n’est pas le plus grand canal d’achat des consommateurs.

Pendant deux ans, celle qui cumule plus d’une quinzaine d’années d’expérience en graphisme a avalé les heures de travail acharné, en étant à la fois employée et entrepreneure. Depuis deux ans, elle se consacre exclusivement aux trois volets de son entreprise.

À ses débuts, Coffrets du Royaume offrait un produit rare en région, soit un envoi mensuel de produits saguenéens et jeannois. Depuis, l’offre s’est modifiée. Les boîtes mensuelles ont été remplacées par des boîtes thématiques et au contenu sur mesure. Les cadeaux corporatifs occupent une grande place des activités de l’entreprise. Les paniers-cadeaux sont créés selon le goût des clients avec près de 200 produits provenant de 81 producteurs de la région.

Malgré les embûches, si elle avait l’opportunité de recommencer à zéro, la femme d’affaires, qui a fondé l’entreprise avec son conjoint, n’y changerait rien. Aujourd’hui, Sophie Tremblay est à la tête de Coffrets du Royaume, de Campagne Québec et de Marie Sophie.

Un modèle de coopération

Pour elle, Coffrets du Royaume est une entreprise valorisant la coopération. « J’aide les producteurs, qui n’ont pas tous une boutique en ligne, en les regroupant. Nous sommes ensemble, et il faut s’aider », assure-t-elle.

Son autre projet, Campagne Québec, offre des campagnes de financement uniques. La philosophie de ce concept diffère de la façon de faire habituelle. Des produits d’entreprises habituellement présentées comme concurrentes se retrouvent en vedette dans une même brochure. Ainsi, la campagne de Pâques comprend plusieurs chocolatiers de la région.

Mme Tremblay se rappelle la campagne qui l’a amenée à faire le saut à temps plein dans son entreprise. « C’est une campagne de financement qui s’est faite à la polyvalente de Normandin. Les 107 jeunes qui ont réalisé la campagne de fromage ont vendu 33 000 $ de fromage ».

L’ascension de Campagne Québec, qui se retrouve déjà un peu partout dans la province, est loin d’être terminée. Le prochain objectif de Sophie Tremblay est de développer davantage le marché québécois.

+

LES JEUNES PRENNENT LEUR PLACE

Par le passé, la communauté d’affaires de la MRC Lac-Saint-Jean-Est trouvait écho en deux organisations, soit la Jeune Chambre de commerce et d’industrie Lac-Saint-Jean-Est et la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Lac-Saint-Jean-Est. La fusion entre les deux entités s’est faite il y a déjà quelques années. Depuis, le regroupement d’affaires offre une voix à la jeunesse, en réservant six sièges du conseil d’administration à des membres de moins de 35 ans. 

La présidente de Coffrets du Royaume et de Campagne Québec, Sophie Tremblay, est l’une des représentantes des membres jeunesse de la CCI Lac-Saint-Jean-Est.

« Il y a de plus en plus de jeunes qui s’impliquent. Contrairement à autrefois, nous nous sentons davantage écoutés. Nos idées sont acceptées, alors qu’on sent la considération envers nos projets », explique celle qui est à la tête de trois grands projets d’affaires.

La femme d’affaires convient qu’il faut user de patience avant de voir la concrétisation de nouvelles idées.

Le savoir et l’expérience de membres de la CCI Lac-Saint-Jean-Est sont transmis grâce à un programme de mentorat pour entrepreneurs. Un mentor bénévole accompagne un entrepreneur mentoré. « Cela me rapporte beaucoup, autant au niveau professionnel que personnel. Nos rencontres ont lieu aux trois semaines. Quand je me retrouve en compagnie de mon mentor, je le sens généreux », explique celle qui est accompagnée par un homme d’affaires oeuvrant dans un domaine différent du sien.

Mme Tremblay assure que le mentorat dépasse largement les limites entre un mentor et un mentoré. Elle confie apprendre même avec d’autres mentors que celui qui lui est attitré. « On doit prendre la place qui nous revient. Personne ne viendra nous chercher, mais en prenant notre place, on sera bien accompagnés », conclut celle qui est d’avis qu’il existe un bon nombre de ressources d’accompagnement pour les entrepreneurs dans la région.