Fabrice Tremblay a mis deux ans à développer le système d’inventaire Rapid Bar.

Solutions Inventr cible les bars et les restaurants

Solutions Inventr, une startup fondée par Fabrice Tremblay, ayant pignon sur rue au Inkub Desjardins de la rue Racine, à Chicoutimi, tente une percée dans le secteur de la gestion d’inventaires de bars et de restaurants avec le développement du logiciel Rapid Bar.

Le nouvel instrument de gestion est présentement implanté dans une dizaine d’établissements de la région et de la province et son créateur a bon espoir qu’il pourra trouver preneur dans une centaine de commerces au cours des prochaines années.

La gestion des inventaires, des pertes, des revenus et des ventes dans le secteur de la restauration et des bars constitue une clé du succès importante et c’est pourquoi M. Tremblay a décidé de développer un outil informatique simple à utiliser pour les gestionnaires d’établissements et le personnel en place. « J’ai travaillé pendant 19 ans comme planificateur de production chez Rio Tinto à l’Usine Dubuc. J’ai joué beaucoup dans le domaine des inventaires », explique M. Tremblay.

Ce dernier a quitté la multinationale en 2017 à la suite d’une abolition de poste et c’est ce qui l’a motivé à développer sa propre entreprise. « Au début de la quarantaine, j’étais à la croisée des chemins. Mon frère Étienne, gestionnaire d’une chaîne de restauration qui compte 21 établissements, me suggère de devenir concessionnaire d’une compagnie de logiciel d’inventaires déjà existante. Du côté francophone, il n’existait pas de système très avenant. Offrir un système francophone a été une de mes premières priorités pour Rapid Bar .»

Le travail de développement du logiciel a demandé deux années d’efforts. Le système d’inventaires Rapid Bar fonctionne sur application mobile à l’aide d’un téléphone portable connecté à une balance Wi-Fi, Bluetooth Escali ou un ordinateur pour la production de rapports.

M. Tremblay ajoute que l’un des défis des restaurateurs est de connaître quels sont les coûts de revient d’un plat en particulier. C’est ce que permet le logiciel Rapid Bar. Par exemple, la préparation d’une quantité de sauce à spaghetti exige une quantité précise de viande, d’oignons, de carottes, de sauce tomate, etc.

À partir des inventaires d’ingrédients, il est possible de constater en un clin d’oeil quels sont les coûts de revient de la sauce à spaghetti, quels sont les ingrédients qui ont été mis en surplus dans la recette, la marge bénéficiaire ainsi que l’inventaire final à partir des ventes réalisées à la caisse. Toutes les informations sont inscrites sur l’indicateur de performance. « La grosse force de notre système se situe au niveau de l’intégration des informations », avance le développeur.

Rapid Bar trouve également une application pour les inventaires des bars. L’entrée dans le système du poids de chaque bouteille d’alcool tenue en inventaire jumelée à l’utilisation d’une balance électronique informatisée permet de quantifier rapidement l’alcool sur les étagères après chaque quart de travail. L’utilisation de Rapid Bar permet d’accélérer considérablement la prise d’inventaire, selon le créateur du logiciel.

L’entrée dans le système du poids de chaque bouteille d’alcool tenue en inventaire, jumelée à l’utilisation d’une balance électronique informatisée, permet de quantifier rapidement l’alcool sur les étagères après chaque quart de travail.

Au cours des dernières semaines, Rapid Bar s’est associée à Lightspeed, une compagnie de logiciel de point de vente qui offre sur son site des dizaines de logiciels de gestion d’inventaires. « Lightspeed est présente dans une centaine de pays et a présentement le vent dans les voiles. Ils ont débuté en 2005 et ont une valeur de 3,4 G $, des chiffres qui font tourner la tête. Chaque client de Lightspeed est un client potentiel pour Rapid Bar. Pour nous, c’est une réussite d’avoir un partenaire de cette envergure », affirme M. Tremblay.

Ce partenariat et le fait que les systèmes de logiciels de gestion d’inventaires dans les bars et restaurants se fassent vieillissants constituent une voie d’avenir pour Rapid Bar.

Le nouvel instrument de gestion est présentement implanté dans une dizaine d’établissements de la région.

Avec une dizaine de clients présents dans la province ayant déjà adopté Rapid Bar, à qui il offre de l’assistance technique, M. Tremblay se donne comme priorité d’allonger la liste à une centaine de commerces. L’ajout de nouvelles fonctionnalités au logiciel constitue une autre possibilité pour assurer l’expansion de son entreprise naissante.

La distribution du logiciel d’inventaires en français sur le marché européen, avec ses milliers de restaurants et bars, pourrait constituer une manne intéressante.

M. Tremblay ne tarit pas d’éloges envers Inkub, l’organisme qui abrite ses bureaux, mais qui se démarque surtout par le support qu’il apporte aux jeunes entrepreneurs comme lui. « Inkub m’a mis en relation avec une foule de partenaires au niveau des finances et du support technique, en plus de bénéficier des ressources de Promotion Saguenay. »

Si le développement va comme prévu, M. Tremblay entrevoit le jour où il pourra s’adjoindre les services de personnes oeuvrant en marketing, en support à la clientèle et en statistiques.