Des représentants de l’usine Résolu-LP de Saint-Prime remettent 15 000 $ à trois organismes de bienfaisance.

Sécurité au travail: deux usines de Résolu récompensées

Produits forestiers Résolu (PFR) a souligné la performance en matière de santé et de sécurité au travail de ses employés aux usines de Saint-Prime et d’Alma.

À Saint-Prime, près de dix années se sont écoulées depuis le dernier accident de travail, ce qui représente un million d’heures de travail sans blessure. À Alma, le total atteint 1,5 million d’heures. 

Seules neuf usines en Amérique du Nord ont réussi à atteindre ce haut niveau de sécurité. 

Le président et chef de la direction de Produits forestiers Résolu, Yves Laflamme, s’est rendu aux deux endroits afin de souligner cet exploit. Il a rappelé à ses employés qu’un accident peut survenir quand on s’y en attend le moins. 

« On ne sait jamais quand et comment ça peut arriver. C’est arrivé à Mistassini récemment et c’est toujours malheureux. Des fois, on peut être longtemps sans en avoir puis il peut y en avoir deux ou trois de suite. C’est pourquoi il faut demeurer vigilant », a-t-il exprimé devant une trentaine de travailleurs rassemblés pour l’occasion à Saint-Prime.

Cette usine n’emploie qu’une soixantaine d’employés, des hommes en majorité. Durant la conférence de presse, le président du syndicat, Stéphane Tremblay, a passé un message clair : il espère que les heures de travail de ses coéquipiers et lui seront garanties. 

 « C’est une usine qui a passé à travers les bas de l’économie américaine parce qu’ils font de la poutrelle de plancher et ça va avec la construction de maisons neuves. La demande est meilleure. C’est certain que ce qu’on aimerait, et eux aussi, c’est d’ajouter une faction », assure Yves Laflamme. 

Lorsque les employés atteignent ces niveaux, PFR s’engage à verser des sommes d’argent à des organismes communautaires de leurs secteurs respectifs. 

Dans le cas de Saint-Prime, la maison de soins palliatifs Le Havre du Lac-Saint-Jean, le Rase-o-thon Marie-Hélène Côté et le Centre de la petite enfance Les Souriceaux ont chacun reçu une somme de 5000 $. À Alma, 15 organismes communautaires se sont partagé un montant de 24 000 $. L’usine à papier de Saint-Prime est détenue à parts égales entre Résolu et Louisana-Pacific.