Les travailleurs de la construction avaient déjà délaissé les chantiers, tôt vendredi matin, et même jeudi en fin d’après-midi pour plusieurs.

Secteur de la construction: 7000 ouvriers en vacances

Plus de 7000 travailleurs de la construction du Saguenay–Lac-Saint-Jean ont rangé leurs outils, jeudi et vendredi, afin de profiter des deux prochaines semaines pour refaire le plein et se retrouver en famille et entre amis.

Les chèques des vacances de la construction ont d’ailleurs été versés, et ils s’élèvent à 20 604 393,26 $ pour les 7078 travailleurs régionaux ayant droit à un montant d’argent, ce qui signifie une moyenne de 2911 $ pour chacun de ces employés.

Il s’agit d’une augmentation par rapport à 2018, alors que 6896 ouvriers s’étaient partagé 18 693 694 $ pour une moyenne de 2710 $ par personne.

Pour le Québec, les chèques ont atteint la somme de 447 918 384$, pour 158 774 travailleurs.

Il n’y aura ni poussière ni bruit pour les deux prochaines semaines sur la majorité des chantiers de la construction.

Même si à peu près tous les travailleurs se sont retrouvés en vacances en début d’après-midi le vendredi 19 juillet, ou encore la veille, selon ce qu’a constaté Le Progrès, les dates officielles sont du dimanche 21 juillet au samedi 3 août.

Il s’agit de vacances obligatoires pour l’ensemble de l’industrie, même s’il y a quelques exceptions, comme les travaux de génie civil et de voirie.

Les travaux en situation d’urgence, de réparation, d’entretien, de rénovation ou de modification peuvent par contre se dérouler comme à l’habitude.

Ce sera notamment le cas pour les travaux du pont Dubuc, à Chicoutimi. Les travailleurs ne bénéficient pas du décret entourant les vacances de la construction et poursuivront donc les travaux. Même chose pour certains chantiers routiers municipaux.

Environ 80 pour cent de la main-d’oeuvre a donc quitté les chantiers pour les deux prochaines semaines.