RT: oui à 82% au prolongement

Les employés de l’Usine Alma de Rio Tinto ont voté à 82 % en faveur du prolongement de leur convention collective qui est maintenant en vigueur jusqu’au 31 décembre 2023.

Le vote des syndiqués s’est tenu mardi au terme de deux assemblées de quatre heures et trois heures réunissant des centaines d’employés au Complexe Jacques-Gagnon d’Alma. Les longues rencontres ont permis de répondre aux questions des employés en plus d’ajouter des précisions.

Le prolongement de la convention collective s’inscrivait dans les étapes préliminaires demandées en vue de travaux d’investissements. Ainsi, le prolongement assurera une « paix industrielle » advenant le cas. Le comité d’investissements de Rio Tinto, basé à Londres, devrait donner son approbation au projet en janvier 2019.

La demande en lien avec la convention collective a été faire par Rio Tinto en vue d’implanter un centre de production de billettes. Le président du syndicat, Alexandre Fréchette, est d’avis que « le projet amené n’a pas été financé à même nos concessions ».

« Le vote reflète nos discussions. Le travail qui nous a été demandé est fait. Maintenant, la balle est dans le camp de Rio Tinto qui doit faire sa part en concrétisant le projet », affirme le président du syndicat.