Le président du CQRDA, Dominique Bouchard, et son président-directeur général, Gilles Déry, entourent Gervais Jacques, directeur exécutif, division Atlantique pour Rio Tinto Aluminium.

Rio Tinto et Gervais Jacques en vedette

Rio Tinto se retrouve à l’avant-plan du 47e magazine AL13, du Centre québécois de recherche et de développement de l’aluminium (CQRDA). Son directeur exécutif, division Atlantique, Gervais Jacques, fait la page frontispice du plus récent numéro.

La nouvelle édition de 75 pages a été lancée mercredi soir, au pavillon des croisières à La Baie. Les principaux intervenants du milieu de l’aluminium étaient présents. 

« Je suis très fier de me retrouver dans ce nouveau numéro, que j’ai eu la chance de voir en primeur !», a lancé Gervais Jacques, quelques secondes après avoir feuilleté le magazine. Le sujet qu’on aborde est celui de la durabilité et notre façon de se démarquer en utilisant l’innovation, en parlant de l’aluminium vert et en démontrant que notre aluminium est différent à celui du reste du monde. »

Le marché mondial ainsi que les différents défis et opportunités pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean dans le milieu de l’aluminium sont également abordés par M. Jacques dans l’article. Il reste que dans la réalité d’aujourd’hui, les innovations pour faire de la production d’aluminium un produit plus vert sont au coeur des préoccupations pour Rio Tinto Aluminium. « La guerre du volume, on l’a perdu aux mains de la Chine, a convenu Gervais Jacques. Cinquante-cinq pour cent de l’aluminium mondial est produit en Chine. Cependant, on n’a pas perdu la guerre de l’innovation, de l’aluminium vert, fabriqué de façon responsable. »

Ce changement de mentalité ne s’applique toutefois pas du jour au lendemain. M. Jacques souligne qu’il reste encore du travail à faire, mais que le changement est bel et bien amorcé.

25 ans du CQRDA

La soirée de mercredi a été également l’occasion de souligner un passage important dans l’histoire du CQRDA. En 2018, le centre va fêter ses 25 ans d’existence.

« Vingt-cinq ans, dans la vie d’une organisation, c’est quelque chose d’assez unique, a réagi son président Dominique Bouchard. Le CQRDA est une institution dans le domaine de la transformation de l’aluminium, qui a été mis en place pour permettre le développement de la transformation de l’aluminium. »

Si les programmes ont évolué au fil des ans, l’objectif demeure toujours le même pour le centre québécois de recherche, qui agit à titre d’agent de liaison entre les différents acteurs.

« Grâce au CQRDA, on a vu plus 800 projets être acceptés et financés, pour faire en sorte que, grâce au travail des PME et à l’ensemble des acteurs de l’aluminium, la transformation de l’aluminium est très présente au Québec», a fait valoir M. Bouchard.

Le magazine AL13 est une revue bisannuelle à plus de 900 exemplaires en décembre et en juin.