Marc Garneau a rencontré les militants de Jonquière du Parti libéral du Canada, jeudi soir, à l’hôtel Delta de Jonquière. Ils étaient environ une cinquantaine pour l’occasion.

Richard Hébert rencontrera les Métallos

Richard Hébert prévoit rencontrer le Syndicat des Métallos, au cours des prochains jours, sur la question entourant la surtaxe sur l’acier et l’aluminium.

Le député libéral de Lac-Saint-Jean a souligné qu’il entretenait de bonnes relations avec les représentants syndicaux des Métallos, dont Alexandre Fréchette, président du syndicat de l’Usine d’Alma. Vendredi dernier, les acteurs de la section locale, provinciale et nationale ont demandé, lors d’une conférence de presse, que tous les parlementaires fédéraux prennent position sur un enjeu économique déterminant.

« On est bien au fait de la situation et on entend travailler très fort afin que les tarifs d’exportation (de 25 pour cent sur l’acier et de 10 pour cent sur l’aluminium) soient enlevés, car on considère qu’ils sont totalement injustifiés », a déclaré Richard Hébert, tout en rappelant l’aide fédérale de 100 millions de dollars, dont 26 M$ au Québec, aux entreprises du secteur de l’acier et de l’aluminium, annoncée il y a bientôt trois semaines.

Alors que les Métallos craignent que les tarifs douaniers puissent être remplacés par des quotas d’exportation, Marc Garneau a rappelé que la position de son gouvernement était sans équivoque.

« Notre objectif est d’enlever complètement les surtaxes et les quotas, a tranché le ministre des Transports du Canada. On est très clair là-dessus. Ces tarifs sont injustes et injustifiés. Et quand le gouvernement américain prétexte une question de sécurité nationale, c’est totalement absurde. »

L’incertitude entourant le marché de l’aluminium a forcé Rio Tinto à mettre sur la glace le projet de billettes d’aluminium à l’Usine d’Alma. L’expansion du centre de production représente des investissements d’environ 200 M$.