Québec lance une consultation des acteurs de l’industrie de l’aluminium

Myriam Gauthier, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Myriam Gauthier, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
Québec lance une consultation auprès des acteurs de l’industrie de l’aluminium. L’exercice vise à mettre à jour la stratégie gouvernementale et les mesures de soutien qui seront notamment orientées vers la transformation locale et l’aluminium vert.

Cette consultation menée par le ministère de l’Économie et de l’Innovation est lancée dans le cadre de la mise à jour de la Stratégie québécoise de développement de l’aluminium 2015-2025.

L’exercice vise à consulter les principaux intervenants de l’industrie. Les producteurs d’aluminium primaire, les transformateurs, les équipementiers, les fournisseurs spécialisés et les organismes de soutien sont notamment ciblés.

La démarche permettra d’établir un portrait des nouveaux enjeux auxquels fait face l’industrie et des actions à poser afin de stimuler les investissements « dans toute la chaîne de valeur », indique-t-on, dans un communiqué émis mardi.

Québec déterminera ensuite les mesures à prendre pour favoriser la transformation locale de l’aluminium primaire et faire valoir sa faible empreinte carbone sur les marchés.

« L’aluminium québécois est doté de l’empreinte carbone la plus faible au monde, a souligné le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon. Dans le contexte actuel de lutte contre les changements climatiques et de décarbonisation de l’économie, l’aluminium vert représente l’avenir de cette industrie. Le Québec possède donc un avantage dont il doit absolument tirer profit. »

Sur invitation

La consultation aura lieu sur invitation uniquement. « Les discussions porteront notamment sur les moyens possibles pour accroître la productivité, accélérer l’adoption des technologies 4.0 et favoriser l’innovation pour préserver l’attractivité de l’industrie québécoise de l’aluminium, de même que sur les perturbations affectant présentement le marché de l’aluminium », précise-t-on.

Des rencontres virtuelles en petits groupes ou en privé auront lieu pendant le mois de septembre, peut-on lire sur la page de la consultation.

Les personnes n’ayant pas reçu d’invitation pourront néanmoins contribuer à la réflexion en déposant un mémoire ou en partageant des réflexions à l’adresse strategie.aluminium@economie.gouv.qc.ca.