Miser sur des équipes diversifiées

Pierre Théroux
Collaboration spéciale

Proximité PME présente des contenus qui mettent en valeur des approches et pratiques, d’ici et d’ailleurs, à la fois innovantes et inspirantes. À surveiller le samedi: des cas d’entreprises du Québec qui s’illustrent sur des enjeux importants du monde des affaires. 

***

La diversité des pensées est un facteur clé dans la constitution d’équipes et d’entreprises performantes. La diversité de la race, du genre, de l’orientation sexuelle ou même de la situation géographique doit également être intégrée dans les pratiques d’embauche d’une entreprise, indique le Harvard Business Review en affirmant que les entreprises qui veulent prospérer doivent constituer une main-d’œuvre orientée vers l’avenir, et non pas une réplique du passé.

Nous sommes des gens d’habitude. C’est dans la nature humaine de refaire exactement la même chose si les résultats ont été positifs. Pensez simplement au nombre de fois que vous avez commandé exactement le même café au lait. En affaires, s’en tenir à ce qu’on sait signifie souvent que les entreprises embauchent toujours le même type d’employés. Si l’employé X fait un excellent travail, la chose intelligente à faire doit être d’embaucher plus de personnes ayant le même bagage éducatif et les mêmes compétences.

Avant même de s’en rendre compte, l’entreprise se retrouve ainsi avec un personnel entier qui regarde, pense et - dans une certaine mesure - agit presque exactement de la même manière. Cette mentalité a non seulement tendance à réduire la diversité de pensée (entre autres aspects de la diversité), mais elle peut empêcher l’entreprise de réaliser son véritable potentiel. De nouvelles perspectives sont nécessaires pour faire émerger de nouvelles idées audacieuses et remettre en question les façons de faire traditionnelles.

La plupart des entreprises souhaitent que leurs employés soient des penseurs et leur fournissent de grandes et nouvelles idées. Pour y arriver, elles ont besoin d’une plus grande variété de points de vue.

Avec la participation de l’École d’Entrepreneurship de Beauce