Le député de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert, le maire de Saint-Gédéon, Émile Hudon, et le président de l’Auberge des îles, Éric Larouche, montrent les plans du projet de 1,4 million $.

Projet de 1,4 M $ à l'Auberge des îles

L’Auberge des îles de Saint-Gédéon bonifie l’étendue de son offre en devenant l’un des premiers complexes quatre-saisons du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Un investissement de 1,4 million $ permettra l’aboutissement de ce projet de modernisation et d’agrandissement.

Les travaux qui seront complétés à temps pour la saison estivale permettront d’ajouter à l’établissement d’hébergement situé en bordure du lac Saint-Jean une piscine intérieure de dimension semi-olympique avec vue sur le plan d’eau, des jeux d’eau intérieurs, une salle d’entraînement, un spa et une salle de jeux pour les tout-petits et les adolescents.

« Quand j’ai fait l’acquisition de l’auberge il y a environ deux ans, il était important pour moi d’en faire un produit pour les quatre saisons », a expliqué le président de l’Auberge des îles et de l’Hôtel Chicoutimi, Éric Larouche.

La nouvelle construction permettra, entre autres, d’ajouter une piscine semi-olympique intérieure qui offrira aux utilisateurs une vue sur le lac Saint-Jean.

L’homme d’affaires, qui a longuement réfléchi le projet, désirait offrir aux clients une vue exceptionnelle sur le lac Saint-Jean, et ce, 12 mois par année. « On pense sincèrement que le produit qu’on annonce va permettre à l’auberge de continuer à se développer autant en été qu’en hiver. On vient consolider le bout qui manque en permettant aux gens d’arrêter de se poser la question : “est-ce qu’il fera beau ou pas ? ”. Maintenant, beau temps ou mauvais temps, les gens vont pouvoir venir à l’Auberge des Îles pour profiter des infrastructures et de notre belle région », a ajouté M. Larouche.

Déjà, un intérêt se fait sentir de la part de tours opérateurs, notamment pour la clientèle internationale.

Les travaux entamés en janvier dernier ont aussi permis de rénover les 32 chambres de l’auberge ainsi que des aires communes. Par ailleurs, à huit présentement, l’offre de condos pourrait grimper jusqu’à 40 dans le cadre d’autres projets.

La nouvelle construction d’une superficie d’environ 140 pieds par 40 pieds permettra aux clients de profiter de la vue sur le lac Saint-Jean, peu importe la météo.

Une vingtaine d’emplois

Le gouvernement du Canada consent une contribution remboursable de 500 000 $ à l’Auberge des îles via Développement économique Canada pour les régions du Québec. À cela s’ajoute l’aide financière remboursable de 500 000 $ d’Investissement Québec et une autre de 100 000 $ assurée par la Corporation d’innovation et développement Alma–Lac-Saint-Jean-Est (CIDAL).

L’annonce s’est faite en compagnie de plusieurs acteurs politiques, dont le député de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert, secrétaire parlementaire de la ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations.

« Je me réjouis de savoir que ce projet, dont les investissements totaux s’élèvent à près de 1,5 million $, devrait créer une vingtaine d’emplois dans la municipalité de Saint-Gédéon. Nous sommes résolus à soutenir de telles entreprises qui concourent le développement économique à long terme de nos collectivités », a-t-il exprimé.

Voici un aperçu de la future façade de l’Auberge.

Le maire de Saint-Gédéon, Émile Hudon, voit ce projet comme un levier important pour la municipalité de 2000 habitants. « Le développement de l’Auberge des îles conjugué à l’agrandissement du parc de la Pointe-Taillon, dans notre secteur, constitueront deux pierres d’assises importantes sur lequel reposeront nos développements économique et touristique futurs », a mentionné M. Hudon. « Plus que jamais la municipalité de Saint-Gédéon se positionne comme la destination vacances au Lac-Saint-Jean », a-t-il ajouté.