Producteurs de bleuets: le DG quitte

Gervais Laprise quitte ses fonctions de directeur général du Syndicat des producteurs de bleuets du Québec, un poste qu’il occupait depuis bientôt six ans.

En 2012, lors de son entrée en poste, M. Laprise s’était notamment donné comme mandat de rétablir les ponts entre les producteurs et les transformateurs de bleuets. 

« J’ai l’impression d’avoir fait avancer les choses. C’est une industrie qui doit travailler ensemble. J’ai su mener les mandats pour être capable d’informer les producteurs davantage », souligne M. Laprise.  

Il souhaite maintenant relever de nouveaux défis en devenant le directeur général par intérim de la Table agroalimentaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean. 

« J’ai l’impression de rentrer à la maison. J’ai toujours travaillé dans le secteur de l’agroalimentaire et je connais l’ensemble des producteurs de la région », explique-t-il. 

M. Laprise estime que ses connaissances de l’industrie du bleuet lui seront utiles dans son nouveau rôle.

Pour sa part, le président du Syndicat des producteurs de bleuets du Québec, Ghislain St-Pierre, croit que Gervais Laprise « avait une décision à prendre » et que « son choix était légitime ». 

« Dans le contexte actuel, ce ne sera pas facile de trouver quelqu’un d’autre, mais il y a encore du monde combatif et j’ai confiance que nous allons trouver la bonne personne », avance M. St-Pierre. 

Le poste de directeur général découle du conseil d’administration, ce qui n’est « pas toujours évident », d’après le président du Syndicat.

« Il y a toujours des contestataires. Avec la chute du prix du bleuet, ce n’est pas facile pour personne. On va perdre des membres en 2018. Ce n’est jamais drôle de perdre des producteurs. Quand on ne trouve pas de solutions, il vient des découragements », affirme-t-il.