Le directeur général, Martin St-Pierre, la présidente du conseil d’administration, Marie-Karlynn Laflamme, et le bénévole du comité d’attribution des fonds, Renaud Thériault, ont présenté le partage des dons redistribués par Centraide en 2018-2019.

Près de 1,8M$ redistribués par Centraide

Près de 100 organismes communautaires se partageront 1 795 250 $ pour l’année 2018-2019, un investissement record pour Centraide Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui redistribue les dons locaux dans la région.

Cela représente une hausse de 160 000 $ par rapport à l’année précédente. La dernière campagne de financement avait elle-même été un record, avec plus de 2,1 M$ amassés. Mardi, c’était l’heure de la « reddition de comptes » pour l’organisme qui soutient les autres à caractère social.

« Nous sommes comme un conseiller financier communautaire. Avec leurs dons, les citoyens investissent pour soutenir des projets dans la communauté », image le directeur général Martin St-Pierre.

Et avec le comité d’attribution de fonds, dirigé par son président Renaud Thériault et formé de 25 bénévoles aux expertises développées dans divers milieux, Centraide tente de réaliser les « meilleurs investissements ». Un exercice loin d’être facile.

« On s’efforce de visiter tous les organismes au moins tous les deux ans avant d’analyser la distribution des fonds. Cette année, on en a visité 87 %. Chaque bénévole en avait quatre. Certains ont des coups de cœur et les défendent ! Nous avons des discussions étoffées sur la façon d’utiliser l’argent le mieux possible. Si parfois ça va moins bien dans un secteur, on tient compte de ça », explique M. Thériault.

Ce dernier était auparavant directeur des services aux élèves à l’Université du Québec à Chicoutimi. Depuis qu’il est bénévole chez Centraide, il retrouve le même devoir d’être à l’écoute des besoins, la même sensibilité d’être « collé à la réalité du milieu ». C’est pourquoi l’attribution des fonds est réalisée chaque année plutôt qu’aux deux ou trois ans, car les changements surviennent vite.

« Sur 97 organismes, 55 ont vu leur aide financière augmenter cette année. Il y a quand même un écart qui reste avec les demandes du milieu, qui étaient d’un peu plus de 2,6 M$ », nuance la présidente du conseil d’administration de Centraide, Marie-Karlynn Laflamme.

Cinq nouveaux organismes se sont aussi associés à Centraide pour 2018-2019, soit la Maison des jeunes de Saint-Charles de Bourget, le Groupe d’action bénévole « Ensemble » de Sainte-Monique/Saint-Henri, le Groupe Espoir de Dolbeau-Mistassini, la Maison des jeunes de Saint-Ludger-de-Milot et le Groupe de ressources pour troubles panique et autres troubles anxieux. Chaque organisme doit remplir rigoureusement une demande, avec l’appui des employés de Centraide au besoin. Des garanties sont aussi demandées pour la gestion.

« Ce qu’on fait a vraiment un impact. Avec 1500 $, une maison des jeunes peut par exemple offrir deux heures d’aide aux devoirs par semaine durant un an », affirme Mme Laflamme.

La présidente se réjouit de la générosité des habitants de la région, qui donnent l’équivalent de 1,19 $ par personne. « Quand on se compare, nous sommes parmi les plus généreux ! »