Selon le directeur général, Carl Laberge, le gros des activités a consisté en du transport de vrac.

Port de Saguenay: croissance de 13% en 2018

L’année 2018 s’est terminée par une croissance des activités au sein de l’Administration portuaire du Saguenay avec le transport de 368 600 tonnes de marchandises, comparativement à 325 800 tonnes en 2017 (+ 13 %).

Selon le directeur général, Carl Laberge, le gros des activités a consisté en du transport de vrac solide comme du sel de déglaçage, du charbon et de la fluorine. Pour ce qui est des marchandises générales, comme l’aluminium, des anodes et autres, ce total représente un volume de 83 400 tonnes. Le brai liquide totalise le reste avec 49 100 tonnes. Un total de 240 navires ont circulé dans le Saguenay pour livrer de la marchandise, incluant les bateaux de Rio Tinto. Une soixantaine d’entre eux ont remonté jusqu’à Grande-Anse.

Invité à expliquer la hausse, M. Laberge a déclaré qu’elle est plus ou moins significative puisqu’il suffit qu’un bateau entre au port quelques jours avant ou après l’année civile pour modifier les statistiques.

L’année 2019 devrait être marquée par une croissance alors que l’entreprise forestière Barrette-Chapais débutera l’exportation de volumes de granules de bois estimés aux environs de 200 000 tonnes. Le ministre des Transports, François Bonnardel, est de passage à Grande-Anse, mardi, afin d’annoncer une aide financière en vue de la construction d’un entrepôt pour recevoir cette marchandise.