La station-service de Laterrière sera rénovée et accueillera les deux premières bornes de recharge rapide.

Pétroles RL entreprend un virage vert

À la veille de célébrer ses 50 ans, l’entreprise régionale Pétroles RL amorce un virage vert en diversifiant son offre énergétique. Elle offrira dorénavant des bornes de recharge rapide pour les véhicules électriques, du gaz naturel, des biocarburants, du propane et de l’hydrogène. Et afin de refléter cette nouvelle réalité, elle portera désormais le nom de RL Énergies.

Le changement va s’amorcer là où tout a commencé, en 1970, à la station-service du boulevard Talbot, à Laterrière, qui accueillera les deux premières bornes de recharge rapide. Elle subira une cure de rajeunissement complète et accueillera un service de restauration rapide et un lave-auto.

«Ça me rend très fier de lancer le projet à Laterrière, là où tout a commencé pour RL. J’ai grandi sur le terrain de la station-service. C’était mon terrain de jeu», raconte, dans un communiqué de presse, Éric Larouche, président de RL Énergies, qui mijote ce projet depuis près de cinq ans.

«Les besoins des automobilistes en matière de consommation changent, et nous devons nous adapter afin de leur offrir de meilleurs choix pour eux», a-t-il ajouté.

Éric Larouche est président de RL Énergies et propriétaire de l’Hôtel de Chicoutimi.

RL Énergies compte installer tout un réseau de bornes électriques à recharge rapide dans la quarantaine de stations-service de son réseau pour desservir sa clientèle du Saguenay–Lac-Saint-Jean, de Chibougamau et de La Tuque au cours des prochaines années, puis étendre ce circuit à tout le territoire québécois.

Cette démarche s’inscrit dans la philosophie d’Éric Larouche, aussi propriétaire de l’Hôtel Chicoutimi, qui en a fait l’un des premiers établissements hôteliers du Québec à amorcer une démarche de développement durable il y a plus de 15 ans.

Il avait d’ailleurs commencé à implanter de nouvelles façons de faire chez RL en modifiant ses camions de livraison pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. «Nous regardons d’ailleurs toutes les alternatives énergétiques, que ça soit le gaz naturel, le propane, l’hydrogène, les biocarburants ou les autres énergies renouvelables. Nous commençons d’abord par les bornes de recharge rapide, mais ce n’est qu’un début », conclut ce dernier.

Pétrole RL devient RL Énergies.