Avec plus de 30 ans d’expérience comme forgeron, Carl Gagné a décidé de lancer son entreprise de fabrication de couteaux haut de gamme, Forge Maelstõm, pour la cuisine et la chasse.

OSEntreprendre: célébrer l’entrepreneuriat

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, 426 inscriptions ont été déposées dans le cadre du défi OSEntreprendre en 2019, dont 387 projets étudiants, ce qui démontre le dynamisme entrepreneurial de la région. Dans le volet création d’entreprises, les métiers traditionnels ont retenu l’attention en couronnant, entre autres, un coutelier et une maréchale-ferrante. En ce qui a trait aux entreprises en activité depuis cinq ans, c’est la garderie Globule et Myrtille qui représentera la région lors du gala national, qui se tiendra le 12 juin prochain au Palais Montcalm de Québec.

Les vieux métiers étaient à l’honneur, lors de la 21e édition du gala régional défi OSEntreprendre, alors que la Forge Maelström s’est mérité un prix dans la catégorie création d’entreprise. Avec plus de 30 ans d’expérience comme forgeron, Carl Gagné a décidé de lancer son entreprise de fabrication de couteaux haut de gamme pour la cuisine et la chasse – et même de sabres japonais –, l’an dernier. Après un an d’activité, ses produits se retrouvent désormais dans presque tous les magasins de chasse et pêche de la région. Et avis aux intéressés : il donne aussi des cours aux forgerons en herbe.

Kathleen Gagnon a également fait rayonner les métiers traditionnels avec la création d’une entreprise spécialisée dans les services de maréchale-ferrante. Cette passionnée des chevaux a ainsi créé son emploi en offrant un service d’entretien des sabots de chevaux, qui doivent être soignés tous les six à huit semaines.

Le volet création d’entreprises a également couronné l’entreprise Services de projets ESSOR, de Danny Fortin, qui offre des services de gestion des sous-traitants et de recherche d’entrepreneurs pour les projets de construction, ainsi que la coopérative Désert de glace, de Stéphan Tremblay, qui offre un hébergement insolite, l’Igloft, sur le lac Saint-Jean. La Boulangerie la Meunière et la Tortue, située à Sainte-Rose-du-Nord, de Maxime Mongrain, vient compléter le tableau des lauréats.

Depuis quelques années, le défi OSEntreprendre récompense aussi les entreprises qui sont en activité depuis plus de cinq ans avec le prix Réussite inc. Cette année, la garderie en milieu privée non subventionnée Globule et Myrtille, située à Normandin, a remporté ce prix. En ouvrant 29 places pour les jeunes en 2012, les entrepreneures Sabrina et Caroline Fortin ont connu une croissance chaque année, accueillant aujourd’hui 48 enfants. Au cours des prochains mois, ces dernières espèrent maintenant lancer une deuxième garderie à Albanel.

Une mention coup de cœur a aussi été décernée à l’entreprise Solem, qui crée des serviettes de plage en microfibre.

Le Comité local du territoire de la commission scolaire du Pays-des-Bleuet, qui a déposé 225 des 387 projets scolaires, s’est mérité un nouveau prix mettant en vedette l’engagement local.

Étudiant

Au cours des dernières années, l’entrepreneuriat a connu un essor important au Québec. Et cet essor est en grande partie dû au travail réalisé dans les écoles. C’est pourquoi le Comité local du territoire de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, qui a déposé 225 des 387 projets scolaires, a gagné un nouveau prix mettant en vedette l’engagement local. Pour le volet création d’entreprises, c’est Isabelle Boucher, de la MRC Lac-Saint-Jean-Est, impliquée depuis 21 ans, qui a reçu ce prix.

Au primaire, le concours a récompensé des projets de collecte de compost (L’Escouade ouverte vers l’Écolo), d’aide aux études (Youpi, j’étudie et Les Apprentis Mentors) et de conception de smoothies (Superheroes Smoothies).

Au secondaire, un projet de radio étudiante (Ma radio étudiante), d’aide pédagogique (secondaide.com), de porte-balais (Allez hop les balais, au mur !), ainsi que de « chaussons-dégivreurs » faits avec des bas remplis de litière de chat, se sont démarqués.

Au collégial, les entreprises étudiantes Lavage Auto Service Lavoie, Place au Sourire, Pick-Art et Étudiant créateur d’entreprise se sont mérité un prix.

Dans le volet universitaire, l’entreprise étudiante 6Mets, qui vise à favoriser les saines habitudes de vie en proposant de courtes capsules vidéo aux écoles et aux familles, a remporté les honneurs.

Une centaine de personnes ont assisté au dévoilement des gagnants, qui se sont partagé 20 000 $ en bourses.

Ces derniers participeront au gala national, qui se tiendra à Québec, le 12 juin.