Nouvelle vie pour le bâtiment

L’entreprise BBG Réfrigération et Cidic Ltée, le bras immobilier du groupe Grimard, ont conclu une transaction majeure après deux ans de discussions avec le géant Cominar, pour l’acquisition du plus grand entrepôt de congélation de la région situé dans le parc industriel Henri-Girard du boulevard Saint-Paul. Il était jusqu’à aujourd’hui occupé par le distributeur alimentaire Colabor.

La nouvelle a été confirmée au Quotidien par le président de BBG Réfrigération, Richard Boucher, au cours d’une visite des installations. L’homme d’affaires, spécialiste en réfrigération, n’a pas caché que l’acquisition de cet immeuble a nécessité beaucoup de travail. Le géant de l’immobilier a été prudent pendant cette négociation et a même eu à procéder à la décontamination d’une section du terrain après l’enlèvement d’un réservoir d’hydrocarbure.

« Nous avons eu des discussions très sérieuses. Mais c’est une grosse entreprise et chaque étape était vérifiée minutieusement par les procureurs du propriétaire. Quand il y a eu le problème de décontamination, ils ont procédé aux travaux et aujourd’hui, nous sommes propriétaires de cet entrepôt et notre intention est de développer ce marché », explique Richard Boucher.

Le président de l’entreprise BBG Réfrigération, Richard Boucher, entend développer le marché de la congélation des denrées alimentaires dans l’entrepôt acquis de Cominar qui est situé dans le parc industriel Henri-Girard. Il s’est associé à la branche immobilière de la famille Grimard pour ce projet qui nécessitera des investissements de plusieurs millions de dollars dans les prochaines années.

La nouvelle vocation de cet immeuble de 125 000 pieds carrés qui a été érigé par les fondateurs de Provigo en 1965 (la famille Lamontagne de Saint-Félicien), se précise de plus en plus. L’entreprise BBG Réfrigération du boulevard Talbot déménagera dans quelques mois. Le groupe Colabor maintiendra un centre de distribution dans une partie de l’immeuble. L’entreprise Les déménagements Tremblay Express a déjà une section de l’entrepôt et les nouveaux propriétaires ont l’intention de poursuivre le développement de l’entreposage pour des denrées alimentaires congelées ainsi que la réfrigération de nourriture.

« Il s’agit d’un immeuble qui possède une bonne structure. Nous avons prévu des investissements de 1,5 à 2 M $ pour l’aménagement de nouveaux bureaux ainsi qu’une série de travaux de réfection. Nous avons aussi l’intention de faire les interventions nécessaires dans la section de la réfrigération pour obtenir la certification du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation », poursuit Richard Boucher.

L’entrepôt pour les produits congelés est déjà utilisé six mois par année. Les producteurs de bleuets y entreposent en ce moment six millions de livres. « Dans les grosses saisons, ils entreposent jusqu’en Ontario. Ils ont besoin d’espace pour conserver les bleuets rapidement après leur congélation pendant la récolte. Ils viennent ensuite les chercher pour les traiter et les expédier aux clients. Nous avons donc un marché dans les petits fruits et ça se développe. Il y a de plus en plus d’entrepôts pour ces produits en bordure de la 20. Pour les producteurs régionaux, c’est plus économique d’entreposer à Chicoutimi. »

Saguenay (Chicoutimi) 
 Entrevue avec Richard Boucher 
 Photo Le Quotidien, Rocket LavoieSaguenay (Chicoutimi) 
 Entrevue avec Richard Boucher ancienne entrepot de provigo 
 Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Les nouveaux propriétaires viennent à peine de prendre possession des lieux et ils ont déjà des projets d’agrandissement. Le terrain avec accès sur la rue Manic et le boulevard Saint-Paul a une superficie de 600 000 pieds carrés. L’espace est suffisant pour l’agrandissement de la section dédiée à la congélation.

« J’avais un projet de construction d’un entrepôt de congélation sur le boulevard Talbot. La Ville considérait que ce n’était pas le bon endroit. Quand j’ai appris que l’entrepôt de Provigo était à vendre, j’ai fait les contacts pour entreprendre les discussions. »

Richard Boucher est plus que confiant de développer ce marché tout en donnant une cure de rajeunissement nécessaire à cet immeuble industriel. Il affirme que le partenariat avec le bras immobilier de la famille Grimard ajoute beaucoup de valeur à ce projet et permet à des intérêts régionaux de reprendre possession du complexe.

« L’entreprise BBG Réfrigération est spécialisée dans tout le secteur de la réfrigération et congélation. Le groupe Cidic Inc. a une longue expertise dans la gestion immobilière et tout le secteur de la construction. Nous avons ce qu’il faut pour réaliser un projet très intéressant et offrir aux entreprises de transport, de distribution alimentaire et aux producteurs agricoles un service de qualité », a conclu Richard Boucher.