Nouvelle convention pour les travailleurs de Ceradyne

Le syndicat des Métallos représentant la dizaine de travailleurs de l’usine Ceradyne à Saguenay a signé mardi un contrat de travail d’une durée de cinq ans qui devrait garantir de bonnes conditions de travail et des relations harmonieuses.

Les travailleurs de cette usine fabriquent des panneaux d’aluminium pour l’industrie nucléaire. Le contrat prévoit des changements à l’échelle salariale qui permettront des réajustements pour certaines catégories de travailleurs variant de 6 à 14 % dès 2019. Tous les travailleurs auront par ailleurs droit à des hausses salariales de 2,5 % pour chacune des années du contrat.

Au chapitre des avantages sociaux, le contrat prévoit une augmentation du nombre de journées de vacances, une hausse considérable du nombre de journées de congés fériés, mobiles ou de maladie. Les horaires de travail sont également réaménagés à la satisfaction des demandes des travailleurs. « C’est la preuve que lorsque toutes les parties font preuve d’ouverture, on peut avancer dans la bonne direction, au bénéfice de tous. Les travailleurs ont un sentiment d’appartenance très fort et qui ne fera qu’augmenter avec ce contrat de travail », fait valoir le président de l’unité syndicale (SL 7287), Jonathan Boivin.

« Ç’a été une négociation constructive. Les gains importants contenus dans notre contrat de travail montrent bien que cette collaboration a porté ses fruits », ajoute le représentant syndical des Métallos, Hugues Villeneuve.