Le directeur général de Miel des Ruisseaux, Patrick Fortier, profite du 20e anniversaire de son entreprise afin de lancer une image de marque.

Miel des Ruisseaux crée une étiquette pour mousser l’achat local

Dépendante, en grande partie, du soutien régional et de l’achat local, l’entreprise Miel des Ruisseaux Économusée de l’apiculteur profite de son 20e anniversaire pour dévoiler une image de marque inédite. Le nouvel autocollant qui se retrouvera sur les produits du miel almatois confirmera leur origine locale.

L’étiquette « J’achète local, j’encourage les producteurs locaux » devient un nouveau repère visuel afin de sensibiliser la clientèle à l’importance du soutien des entrepreneurs d’ici.

Le directeur général de l’entreprise fondée en 1998, Patrick Fortier, espère que d’autres agriculteurs, producteurs et entrepreneurs emboîteront le pas afin de créer un mouvement de consommation davantage responsable. En choisissant des produits de qualité de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, les clients contribuent au développement économique de celle-ci.

En affaires depuis 20 ans, M. Fortier assure que les débuts de son entreprise ont été facilités par la collaboration avec Métro Dubé d’Alma. À l’époque, le jeune homme de 22 ans a été en mesure, sans trop de soucis, d’introduire ses premiers produits sur les tablettes du marché d’alimentation almatois.

À ce sujet, le principal intéressé est d’avis qu’il y a encore du travail à faire afin d’aider les producteurs québécois en facilitant leur présence sur les tablettes des marchées d’alimentation.

« Aujourd’hui, Miel des Ruisseaux veut témoigner de la reconnaissance des gens de la région et de chaque geste posé dans les épiceries. Le miel, c’est une compétition mondiale. Il y a des miels d’ailleurs, de la Chine et de l’Argentine, entre autres. On a réussi à se tailler une place et ça, c’est grâce aux gens de la région. On veut témoigner notre gratitude. C’est le ciment de notre entreprise », a exprimé Patrick Fortier.

20 ans de miel

Alors qu’il terminait ses études en Gestion et exploitation d’entreprise agricole au Collège d’Alma, Patrick Fortier devait élaborer un plan d’affaires afin de l’intégrer à l’entreprise laitière déjà existante. À la suggestion de sa mère, le jeune homme s’est tourné vers son grand-père, un apiculteur passionné.

En l’espace de seulement deux décennies, M. Fortier est passé de deux à 700 ruches sur le territoire de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est. Au plus fort de ses opérations, l’entreprise jeannoise emploie jusqu’à une douzaine de personnes. Annuellement, Miel des Ruisseaux produit entre 60 000 et 70 000 livres de miel.

Les produits agroalimentaires de l’entreprise de la route du Lac sont maintenant vendus aux quatre coins du Saguenay-Lac-Saint-Jean, dans la région de Chaudière-Appalaches ainsi qu’à Québec.

Aussi un Économusée

En 2015, devant un intérêt de plus en plus grandissant des clients quant aux processus de fabrication, la miellerie a entrepris un nouveau virage en rejoignant le réseau des économusées. Chaque été, près de 8000 visiteurs de partout en province s’y rendent.

Celui qui est aussi responsable d’une production laitière de 200 vaches caresse de grandes ambitions pour la portion touristique de son entreprise alors qu’il espère devenir un site touristique intermédiaire. Les projets des années à venir devraient permettre d’y arriver. L’expérience déjà offerte sera renouvelée alors qu’une attention particulière sera apportée à la clientèle de groupe.