Le Lac en vrac devient la première entreprise du Lac-Saint-Jean à offrir la livraison à domicile de produits en vrac.
Le Lac en vrac devient la première entreprise du Lac-Saint-Jean à offrir la livraison à domicile de produits en vrac.

Livraison à domicile de produits locaux et en vrac

Deux entreprises d’Alma innovent pour offrir des produits locaux et en vrac à domicile. Alors que Les Coffrets du Royaume lancent un service de livraison d’épicerie 100 % régionale partout dans la région, l’épicerie Le lac en vrac lance pour sa part le premier service de livraison de produits en vrac dans le secteur du Lac-Saint-Jean.
Sophie Tremblay en compagnie de Cédric Bouchard.

« On a décidé de mettre en place une épicerie en ligne 100 % régionale pour aider les gens à s’approvisionner en produits locaux », explique Sophie Tremblay, la propriétaire de Coffrets du Royaume, qui a lancé ce service jeudi dernier, en réponse à la pandémie de COVID-19.

Alors que l’entreprise était plutôt spécialisée dans les produits du terroir spécialisés, Les Coffrets du Royaume élargit donc sa gamme de services en lançant une épicerie en ligne 100 % régionale. « On a ajouté toutes les sections essentielles de produits, comme le pain, le beurre, le lait, les viandes, les légumes, les sucreries et autres », remarque Sophie Tremblay, en ajoutant que la bière, le vin et les croissants frais du jour sont aussi disponibles. Pour l’instant, seule l’offre de fruits reste à combler, mais des pourparlers sont en cours pour trouver des fournisseurs locaux.

Le projet a été rendu possible grâce à une collaboration avec Cédric Bouchard, le propriétaire de Makabon, une pâtisserie spécialisée dans les macarons, qui possède aussi des camions de livraison réfrigérés. Les clients devront payer 7,99 $ pour la livraison à domicile, et le service sera offert les mardis à Alma, le mercredi au Saguenay et le vendredi dans le haut du lac. Les commandes peuvent se faire en tout temps sur le site Web de l’entreprise. « Jusqu’à maintenant, on est surpris de la réponse des clients et on souhaite développer l’offre selon les besoins », note Sophie Tremblay.

Depuis dimanche, les clients de l’épicerie Le lac en vrac peuvent aussi se faire livrer leurs produits à domicile. « On offre le service dans le secteur d’Alma et probablement à Saint-Bruno et à Saint-Nazaire selon les commandes », souligne Julie Maltais, la propriétaire qui souhaite ainsi actualiser son entreprise pendant la crise.

Considéré comme un service essentiel, Le lac en vrac a pu poursuivre ses opérations, mais à plus faible capacité, car la propriétaire a décidé de ne recevoir qu’un client à la fois, sur rendez-vous, pour respecter la distanciation sociale. « On reçoit un seul client toutes les 40 minutes, parce que ça prend au moins 10 minutes à tout désinfecter », remarque Julie Maltais.

C’est pour combler la perte de revenu estimé de 25 à 35 % que cette dernière a décidé d’offrir la livraison de produits en vrac à domicile, une première au Lac-Saint-Jean. Pour ce faire, elle a dû lancer un site Web transactionnel qui lui permet de prendre les commandes en ligne. « On n’avait même pas de site Web, parce que je n’avais pas eu le temps de monter le contenu, explique la propriétaire de l’entreprise qui en est à sa deuxième année en affaires. Disons que la pandémie m’a pressé à faire mon site plus rapidement. »

Les clients peuvent donc commander les produits en vrac dans quatre formats de contenants allant de 200 ml à 1,7 litre (de ¾ à 5 tasses), pour un montant de 1 à 5 dollars par contenant. « Ça peut paraître un montant élevé pour la première facture, mais on veut s’assurer que les gens ramènent tous les plats », explique Julie Maltais, en ajoutant que tout est désinfecté après chaque utilisation. Les frais de consigne sont remboursés lorsque les contenants sont retournés.

Il est possible de commander des produits alimentaires et d’hygiène personnelle, dont plusieurs produits locaux, ainsi que des articles pour le mode de vie zéro déchet en ligne. Seuls les produits ménagers ne peuvent pas être livrés, car les mises en garde doivent être inscrites sur les contenants.

Lors de sa première année d’activité, Le lac en vrac a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 350 000 dollars. Avec les pertes de revenus liés à la pandémie de COVID-19, Julie Maltais espère que les clients seront nombreux à commander en ligne. « Acheter en vrac, ça permet d’avoir accès à des produits locaux et de qualité, à moindre coût », remarque Julie Maltais.

Cette dernière souligne que son offre vient ainsi s’ajouter au service de livraison offert par Les Coffrets du Royaume, ainsi qu’à l’offre de fruits et légumes proposée par l’écomarché de la coopérative Nord-Bio, lesquels sont livrés à un point de cueillette chaque jeudi à Alma, Chicoutimi et Jonquière. Les commandes de paniers de légumes se font du vendredi 13h à lundi 9h.

Si les nouveaux services offerts par Les Coffrets du Royaume et Le lac en vrac sont populaires, les deux entreprises souhaitent continuer à les offrir après la pandémie.

Ailleurs dans la région, la Réserve-Vrac-zéro déchet, située à Arvida, offre également un service de livraison depuis environ un mois, dans le cadre de la pandémie de COVID-19. L'entreprise se rend à Jonquière, Shipshaw, Chicoutimi, Larouche et La Baie.