Le local de 2500 pieds carrés offrira suffisamment d’espace aux entrepreneurs. Une annonce officielle quant à l’emplacement sera faite sous peu.

L’incubateur entrepreneurial du CIDAL en opération d’ici 2020

La Corporation d’innovation et développement Alma-Lac-Saint-Jean-Est (CIDAL) obtient une subvention de 225 000 $ de la part du gouvernement du Québec pour le démarrage de l’incubateur entrepreneurial Alma–Lac-Saint-Jean-Est. Le projet de 737 100 $ devrait permettre d’accueillir cinq entreprises d’ici la fin de l’année en cours.

Le gouvernement du Québec a accordé près de 8,3 M $ à 34 projets sélectionnés lors des appels de projets de Startup Québec et du programme Parcours numérique Québec-France lancés à l’automne 2018. Seize projets, dont celui de la CIDAL, ont été retenus dans la catégorie appui aux incubateurs, aux accélérateurs et aux centres d’entrepreneuriat universitaire.

Cinq entreprises seront sélectionnées pour le premier cycle de ce projet d’incubateur qui pourrait être rebaptisé. « Nous désirons accueillir des entreprises tournées vers l’innovation. Nous ne visons pas une niche sectorielle en particulier. On ouvre les portes plus grandes. On veut des entreprises qui présentent une composante d’innovation [...] Nous voulons des personnes impliquées qui veulent habiter et constituer un écosystème entrepreneurial que l’on veut construire », explique le coordonnateur principal au développement - Division développement et investissement à la CIDAL et responsable du projet, Martin Belzile, qui rappelle l’importance de choisir des entreprises de qualité plutôt qu’une grande quantité.

Pendant une période variant de deux à trois ans, la CIDAL offrira, à travers ce projet, un support multiple aux entreprises incubées. Celles-ci auront notamment accès à des services mutualisés, de l’accompagnement et un partage de frais communs. Au terme de la période d’incubation, les entrepreneurs continueront de bénéficier des services et de l’accompagnement de la CIDAL. « On continuera de les suivre pour qu’ils grandissent sur le territoire de la MRC Lac-Saint-Jean-Est. C’est un levier de développement régional », ajoute M. Belzile.

L’incubateur sera situé dans un autre local que celui de la CIDAL à proximité de la Boîte à Bleuets d’Alma. Le local de 2500 pieds carrés offrira suffisamment d’espace aux entrepreneurs. Une annonce officielle quant à l’emplacement sera faite sous peu.

La CIDAL a reçu, en septembre dernier, 340 000 $ provenant du Fonds de développement des régions de Desjardins. La corporation est en attente de réponses de financement afin de compléter le montage financier des premières années d’opération de l’incubateur.

Le nouveau service de la CIDAL permettra de créer deux emplois, soit un poste de coordonnateur et un autre dédié au soutien administratif.