Les Zecs génèrent des retombées de près de 8 millions dans les régions du Québec.

L'impact économique des Zecs dans la région

Les Zecs génèrent des retombées économiques annuelles estimées à 7,8 M$ par année dans les régions du Québec, selon une étude publiée lundi. Les retombées se détaillent entre la restauration (2,6 M$), l’épicerie et la pharmacie (2,5 M$) ainsi que le transport (2,7 M$).

Cette étude sur la valeur économique du réseau des Zecs du Québec a été réalisée en collaboration par l’Université du Québec en Outaouais, l’Université Laval, l’Université de Sherbrooke, Mitacs Accélération et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Elle fait le portrait de l’activité économique générée par ce réseau composé de 63 établissements que l’on retrouve à la grandeur de la province, qui a un chiffre d’affaires annuel estimé à 35 M$.

Parmi les faits intéressants que l’on retrouve dans le document, on remarque qu’une famille qui fera un séjour dans une Zec déboursera en moyenne 680 dollars et y passera sept jours. Si le premier tiers de cette somme est dépensé à l’intérieur de la Zec, le reste est investi chez les commerçants, dans les secteurs de l’alimentation, le transport ou la vente d’équipement.

Pour le président du Réseau Zec, Jacques Smith, l’étude confirme que les Zecs ont un impact positif là où elles sont implantées. « [Elles] sont des acteurs importants dans l’économie des régions. Ces résultats nous donnent des ailes pour le futur en plus de nous présenter de belles perspectives pour nos projets de développement, et ce, en continuant de respecter nos principes fondateurs, soit l’accessibilité, la conservation, l’autofinancement et l’implication citoyenne », explique-t-il par voie de communiqué, à propos de ce regroupement de territoires dédiés à la chasse et à la pêche et gérés par des bénévoles.

Chaque année, les utilisateurs des Zecs dépensent 9,8 M$ pour la pêche, 3,7 M$ pour la chasse. Les autres activités récréotouristiques rapportent quant à elle la somme de 4,3 M$ annuellement.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, on retrouve dix Zecs.