Les ventes des fabricants canadiens ont enregistré une chute record en avril, le premier mois complet de mesures de distanciation dans le sillage de la pandémie de COVID-19.
Les ventes des fabricants canadiens ont enregistré une chute record en avril, le premier mois complet de mesures de distanciation dans le sillage de la pandémie de COVID-19.

Les ventes des fabricants canadiens ont enregistré une chute record en avril

OTTAWA — Les ventes des fabricants canadiens ont enregistré une chute record en avril, le premier mois complet de mesures de distanciation dans le sillage de la pandémie de COVID-19, mais les ventes devraient avoir regagné au moins une partie du terrain pendant le mois de mai, alors que les usines commençaient à reprendre leur production.

Les ventes des fabricants ont reculé de 28,5 % pour s’établir à 36,4 milliards $ en avril, après avoir diminué de 9,8 % en mars, lorsque la pandémie a commencé à s’établir, a indiqué lundi Statistique Canada.

Cependant, l’agence fédérale a souligné que de nombreux fabricants avaient repris la production au cours de la deuxième semaine de mai, après des fermetures complètes ou partielles d’avril.

Les économistes s’attendaient en moyenne à une baisse de 20,0 % des ventes pour le mois d’avril, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

Josh Nye, économiste principal à la Banque Royale, a indiqué que le mois d’avril devrait se révéler être le plus faible pour le secteur canadien de la fabrication.

«Les heures travaillées ont augmenté de 11 % en mai après avoir diminué de 24 % en avril. Mais un rebond rapide n’est pas probable», écrit-il dans un rapport.

«Le plus récent indice manufacturier des gestionnaires en approvisionnement a indiqué que les baisses de la production, des nouvelles commandes et de l’emploi étaient moins sévères en mai qu’en avril, mais qu’elles restaient les deuxièmes pires des 10 dernières années. De nombreux répondants craignaient que la pandémie ait un impact durable sur leurs activités.»

Selon Statistique Canada, 85,2 % des entreprises du secteur manufacturier ont indiqué avoir été touchées par la COVID-19.

Les ventes ont diminué dans les 21 industries étudiées par l’agence, tirées vers le bas par les industries du matériel de transport et des produits du pétrole et du charbon.

Les ventes de l’industrie du matériel de transport ont diminué de 76,4 % pour s’établir à 1,9 milliard $ en avril, leur plus forte baisse jamais enregistrée, les usines d’assemblage de véhicules au Canada ayant cessé leurs activités, tandis que les ventes de l’industrie des produits du pétrole et du charbon ont chuté de 46,4 % pour atteindre 2,0 milliards $.

Exprimées en volume, les ventes des fabricants ont chuté d’un record de 26,0 %.