L'usine de Kénogami de PFR a repris ses activités.

Les opérations reprennent à l’usine de Kénogami de PFR

Les papetiers de l’usine de Kénogami de Produits forestiers Résolu (PFR) sont de retour au travail après une fermeture décrétée par la direction après un accident de travail au cours duquel un travailleur a subi des blessures sérieuses à un bras.

« Pendant cette fermeture, nous avons procédé à une révision importante des processus pour la tâche en cause dans l’accident de travail et de nombreuses autres tâches. Nous voulons nous assurer que les travailleurs connaissent très bien ces processus puisque pour nous, il est capital que les travailleurs évoluent dans des milieux sécuritaires sans mettre en péril leur santé ou leur sécurité », a expliqué le porte-parole de l’entreprise, Karl Blackburn.

La direction de Résolu a choisi d’interrompre les opérations après cet accident grave. Il faisait suite à une série d’incidents et, selon Karl Blackburn, ce moment d’arrêt était nécessaire. L’entreprise avait agi de la même façon à sa papeterie de Dolbeau il y a quelques années.

« En plus de revoir nos processus et les mesures de sécurité des tâches, nous nous sommes assurés que les travailleurs revoient les règles d’engagement envers eux et envers les collègues. En tant qu’entreprise, nous avons aussi revu les engagements que nous avons à l’endroit de nos employés », a poursuivi le porte-parole.

Il est demeuré discret sur le bulletin de santé du travailleur. Il a toutefois tenu à préciser que des informations sans fondement ont circulé et que le pronostic est moins grave que ce que certains ont laissé entendre. « Nous espérons qu’il ne conserve pas de séquelle de l’événement », a simplement expliqué Karl Blackburn.

La direction de l’entreprise a tenu à souligner que tout le support nécessaire a été fourni à la famille de l’employé.