La Fédération des chambres de commerce du Québec était de passage dans les locaux de Desjardins à Jonquière, lundi, afin de rencontrer les entrepreneurs d’ici.

Les entrepreneurs consultés par la FCCQ

Une quinzaine d’entreprises du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont partagé leurs préoccupations, lundi, à Jonquière. La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) était de passage afin de recueillir leurs témoignages dans le but de créer un livre blanc sur le développement économique des régions.

L’économie évolue et les régions du Québec font face à divers défis. La FCCQ souhaite donc élaborer des recommandations stratégiques afin de mettre de l’avant de nouvelles approches de développement économique régional.

« La mondialisation, la main-d’œuvre, l’intégration des travailleurs immigrants, le développement durable, un ensemble de facteurs perturbent et créent des opportunités. Tout ça méritait une réflexion plus large. En région, les entrepreneurs doivent assurer la croissance économique malgré une décroissance démographique, en plus de composer avec la concentration des travailleurs dans les régions métropolitaines. Il y a un défi de productivité dans un contexte de manque de main-d’œuvre et il faut avoir la capacité de les accompagner lorsqu’ils veulent transférer leur entreprise a une relève plus jeune », affirme Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ.

Un livre blanc sera rendu public le 20 novembre prochain, dans le cadre de la 4e édition de la journée économique de la FCCQ intitulée « Perspectives 2020 : saisir les opportunités d’un monde en transformation ».

D’ici là, en plus du Saguenay-Lac-Saint-Jean, la FCCQ visitera les régions de Chaudière-Appalaches et de la Gaspésie. Des conférences téléphoniques sont également prévues avec des représentants d’autres régions.

« On souhaite proposer des orientations aux décideurs publics afin d’appuyer le développement économique des régions. D’abord, on va dresser l’état de la situation, consulter les experts en développement économique régional, les décideurs publics et les entreprises. On voit des tendances ici et ailleurs dans le monde et on veut trouver des pratiques inspirantes. On pense que comme réseau de chambres de commerce bien implanté, on est la bonne organisation pour le faire », poursuit-il.

Stéphane Forget, estime que le moment était opportun. « Il y a une conjoncture. D’abord, il y a quatre ans, on a fait le tour du Québec à la suite des fusions des CLD et de l’abolition des CRÉ. On a fait un plan de développement économique régional qui méritait d’être mis à jour. Deuxièmement, on a un nouveau gouvernement qui se dit très favorable au développement économique régional et qui doit mettre en place ses propres pratiques. Troisièmement, on est dans un contexte de vieillissement de la population. On veut donc profiter de la force du réseau pour développer un livre blanc. »

Une trentaine de représentants des chambres de commerce de partout au Québec ainsi qu’une vingtaine d’administrateurs des différents secteurs de l’économie du Québec sont réunis autour de la table pour créer ce document qui, souhaitent-ils, deviendra une référence.

« On veut quelque chose de structuré, de lucide sur la situation actuelle en bénéficiant de l’expérience des gens mobilisés. »

Une fois le livre blanc créé, la FCCQ rencontrera les décideurs publics. Une tournée des régions du Québec permettant de présenter le livre blanc est prévue plus tard cet hiver.