Les conservateurs donnent leur appui aux transformateurs laitiers du Québec

Le député conservateur de Chicoutimi–Le Fjord, Richard Martel, a lancé un message clair aux transformateurs laitiers du Québec : le chef Andrew Scheer continuera de défendre leur cause s’il est porté au pouvoir.

Au cours de l’avant-midi de jeudi, les membres du conseil d’administration du Conseil des industriels laitiers du Québec ont rencontré le député fédéral afin de s’informer sur les intentions du Parti conservateur du Canada envers les transformateurs laitiers de la province.

Le regroupement a tenu sa rencontre à Alma et a profité de son passage pour discuter avec les trois députés du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les transformateurs dénoncent l’inaction du gouvernement fédéral de Justin Trudeau quant à l’arrivée massive sur les tablettes des marchés d’alimentation de produits laitiers en provenance de l’Europe et des États-Unis, notamment.

« Nous avons eu une excellente rencontre. Mon message est clair pour eux : Andrew Scheer continuera de défendre les producteurs et les transformateurs laitiers, d’œufs et de volaille et leur donneront le soutien dont ils ont besoin. Les libéraux utilisent les agriculteurs et les producteurs laitiers à des fins purement partisanes », a exprimé M. Martel, dans un communiqué de presse.

Le député de Chicoutimi–Le Fjord rappelle que le gouvernement de Stephen Harper s’était engagé en 2015 à verser 4,3 milliards de dollars en indemnisation après avoir conclu des accords commerciaux internationaux. Les conservateurs de 2015 avaient prévu un montant de 465 millions de dollars pour les transformateurs.

« Les libéraux ont attendu leur dernier budget de 2019 pour annoncer jusqu’à 3,9 milliards de dollars de compensation. On tarde à voir cette somme chez les agriculteurs et les producteurs. Il y a deux semaines, ils ont annoncé 1,75 G$, dont 345 M$ qu’ils verseront juste avant l’élection. C’est une fraction de ce que les conservateurs avaient promis en 2015 », a repris Richard Martel.