Youcef Zrig pose en compagnie des employées de la boutique, Audrey Lévesque et Lynda Belley.

Les boutiques Le Cirque resteront ouvertes

Les boutiques Le Cirque resteront finalement ouvertes, et ce, malgré une fin des opérations annoncée en novembre dernier. La survie de cette franchise régionale est possible grâce au rachat de l’entreprise par le fils de l’actuel propriétaire, Youcef Zrig.

C’était inconcevable pour celui qui a grandi dans les différents commerces de son père de ne pas assurer la relève. « Mes plus loin souvenirs d’enfance comprennent Le Cirque. Je me revois courir dans les allées des boutiques. Les gens m’ont vu grandir ici. Ils me reconnaissent, entre autres, lorsque je me rends faire des achats à Montréal », témoigne celui qui est également pilote d’hélicoptère et guide de chasse et pêche dans le Nord-du-Québec. 

Alors que la transaction de vente est en cours, le futur propriétaire des boutiques d’Alma, Jonquière et Dolbeau compte unifier le lien entre les trois entités. Youcef Zrig désire offrir un style unique pour les trois boutiques. Déjà, la nouvelle succursale d’Alma offre un design moderne à la clientèle.

Cette transaction familiale est tout simplement « géniale » pour l’employée Lynda Belley. Celle qui travaille pour la famille Zrig depuis 1998 n’a que de bons mots pour la suite des projets. « Il faut de la relève. C’est important pour notre clientèle. Nous sommes différents des autres. Nous rejoignons tout le monde en habillant les jeunes femmes et les dames plus âgées », témoigne celle qui a travaillé très fort pour préparer la nouvelle boutique de la Plaza 2 à Alma. 

Questionné quant à l’instabilité vécue par le commerce de détail, Youcef Zrig accueille le changement avec philosophie. L’entrepreneur affirme ressentir un retour vers l’achat local. « Les gens ont souvent des besoins rapides. De plus, avec l’achat en ligne, ils ne peuvent toucher les vêtements. C’est impossible de garantir les tailles et les envois », ajoute-t-il.

D’ici le transfert final de l’entreprise comptant une dizaine d’employés à son fils, Kamel Zrig profite déjà de sa préretraite dans son pays natal, la Tunisie. 

Les boutiques Le Cirque continueront d’opérer.