Paul-Henri Callens et Claudi Bélanger, cofondateurs du Moulin à Cie, ont annoncé un partenariat de 25 000$ avec les Caisses Desjardins de Saguenay, représentées ici par Daniel Ménard, directeur des Desjardins Entreprise Saguenay, et Marcel Bergeron, représentant des administrateurs.

Le Moulin à Cie inaugure ses locaux

Le Moulin à Cie a inauguré, cette semaine, ses nouveaux locaux situés au 260, de la rue Racine Est, à Chicoutimi, en plus d’annoncer un partenariat de 25 000 $ avec Desjardins.

La coopérative, qui fait la location d’espaces de travail partagés aux travailleurs autonomes et aux entreprises en démarrage, fondée par Paul-Henri Callens et Claudia Bélanger, consolidera son offre de services grâce à cette collaboration.

« Ça va nous permettre d’offrir d’autres occasions de partage et de transfert d’expertise entre les entrepreneurs de la région », indique le président du conseil d’administration du Moulin à Cie, Paul-Henri Callens.

Le directeur du centre Desjardins Entreprises Saguenay, Daniel Ménard, voit dans le Moulin à Cie un levier pour favoriser la création de la richesse.

« Ça nous amène ailleurs. Ce n’est pas des business conventionnelles, et en plus, ça contribue à la création de nouvelles entreprises », affirme M. Ménard, rencontré par Le Quotidien lors de l’inauguration.

Cet événement, auquel une cinquantaine de personnes ont participé, a eu lieu trois ans après l’ouverture du Moulin à Cie. Ce laps de temps aura été nécessaire pour mettre en place le projet que Paul-Henri Callens et Claudia Bélanger avaient en tête.

« On fait l’inauguration officielle du Moulin trois ans après sa réelle ouverture, parce que c’est aujourd’hui que nous concrétisons la vision que nous avions », explique celui qui a fondé le Moulin avec sa conjointe.

« On a démarré il y a trois ans en se disant que l’on voulait créer un milieu entrepreneurial dynamique, un écosystème entrepreneurial innovant dans lequel on avait envie de créer et de faire évoluer nos projets. Aujourd’hui, on est une communauté très forte », raconte M. Callens.

« Le Moulin, grâce à sa communauté, continue d’évoluer de manière organique, sans nous », ajoute-t-il.

Le Moulin à Cie compte une quarantaine de membres, dont 25 sont des utilisateurs réguliers.

Expertise

Paul-Henri Callens explique que la coopérative qu’il préside compte une quarantaine de membres, dont environ 25 sont des utilisateurs mensuels réguliers. Ces travailleurs et entrepreneurs possèdent des champs d’expertise diversifiés et complémentaires.

« Aujourd’hui, quelqu’un qui vient s’installer sur une table de travail au Moulin va côtoyer quelqu’un qui développe des kits hybrides pour les camions de la ville de New York, quelqu’un qui travaille à développer un système de cloud partout dans le monde, quelqu’un qui est ingénieur mécanique », illustre Paul-Henri Callens, qui ajoute que l’étendue de ces compétences et de ces histoires de vie fait, selon lui, la force de la communauté.

Le partenariat avec Desjardins permettra notamment de proposer une « offre événementielle améliorée » dans l’espace de coworking.