Louis Dussault, professeur et directeur général du CEE-UQAC, a dressé le bilan de la dernière année.

LE CEE-UQAC a remis plus de 5M$ depuis 1998

Le Centre d’entrepreneuriat et d’essaimage de l’Université du Québec à Chicoutimi (CEE-UQAC) cumule maintenant plus de 5 M $ remis à la communauté depuis sa fondation en 1998 et plus de 30 M $ en investissements.

Chaque année, le CEE-UQAC remet une grande partie de son financement aux communautés universitaire, collégiale et régionale avec lesquelles il travaille par le biais de concours, de projets et de bourses. Avec les sommes remises cette année, il a atteint un total de 5 287 371 $. Le CEE-UQAC a dressé le bilan de sa dernière année d’opération cette semaine.

En 2018-2019, le CEE-UQAC a contribué au démarrage de huit nouvelles entreprises, à la réalisation de 19 projets et à la création de 28 emplois. Plus de 6600 personnes ont aussi été sensibilisées à l’entrepreneuriat via ses diverses activités.

« Dans la dernière année, nos interventions nous ont permis de raffermir nos liens avec nos collaborateurs collégiaux et nos partenaires institutionnels et privés. Nous avons pu ainsi réaliser des projets d’envergure, tels l’Accélérateur d’entrepreneurs, le Marathonariat collectif et l’Expo Techno, afin de proposer des activités entrepreneuriales pertinentes et intéressantes », affirme Louis Dussault, professeur et directeur général du CEE-UQAC.

Le service de gestion-conseil a suivi 127 dossiers dont faisaient partie 184 étudiants collégiaux et universitaires au cours de l’année. Du nombre, huit entreprises ont démarré leurs activités, ce qui a permis de créer 18 nouveaux emplois.

Le CEE-UQAC a aussi été bien actif dans le développement du transfert technologique. Trois centres de transfert technologique opérés par le CEE-UQAC ont permis au centre de développer des projets d’affaires avec les PME, tout en favorisant la collaboration de professeurs et d’étudiants de l’UQAC et de collèges. Le Centre de développement technologique en jeux vidéo et en informatique (CDT-UQAC) a accompli deux projets d’entreprises et hébergé quatre entreprises en démarrage. Le Centre de soudage par friction-malaxage (CSFM-UQAC) a réalisé quatre projets de soudure par friction-malaxage, et le bâtiment a été occupé pendant plus de 700 heures par des clients. Le Centre de transfert en extrusion (CTE) poursuit ses opérations avec Pexal Tecalum Canada. Le Programme de développement technologique et dans le secteur de l’aluminium (PDT) a quant à lui aidé 19 projets au terme desquels 10 étudiants ont été embauchés par leur entreprise d’accueil, représentant ainsi un investissement de 241 775 $.

Le Centre de transformation et de valorisation de bioproduits (CTVB), qui sera opérationnel au printemps 2020, figure aussi dans le bilan de l’organisation. « Les résultats obtenus traduisent bien l’ampleur du travail accompli par notre équipe pour soutenir le développement économique régional », conclut Louis Dussault.