Les auteurs de «L’auto électrique… et plus!» ont choisi la Tesla Model 3 comme gagnante dans la catégorie des voitures électriques de 40 000 $ et plus, parce qu’elle est «sportive, agile, sexy» et qu’elle a «tout pour séduire les fans de la marque et, bien sûr, le grand public».

«L'auto électrique… et plus!», bien plus qu'un livre sur les autos

CHRONIQUE / En publiant L’auto électrique… et plus!, les auteurs Daniel Breton, Jacques Duval et Pierre Langlois ont voulu aller plus loin que les simples recommandations sur les modèles à acheter ou non.

Contrairement à l’ouvrage précédent, L’auto électrique, hybride ou écoénergétique, paru en 2016, tous les véhicules écoénergétiques à essence — sauf un — ont été retirés du livre. Les auteurs n’ont retenu que la Subaru Impreza PZEV.

«Parce qu’il n’y a aucun véhicule hybride ou électrique à traction intégrale à moins de 35 000 $; et aucun véhicule à essence à traction intégrale dont la consommation est aussi frugale et dont le prix d’entrée est en deçà de 20 000 $», écrit Daniel Breton dans son analyse du modèle.

Mais au-delà de la sélection des véhicules analysés, le coauteur, qui a déjà été ministre de l’Environnement sous le gouvernement de Pauline Marois, souligne que L’auto électrique… va beaucoup plus loin.

«C’est la première fois qu’un livre consacré aux véhicules parle des problèmes de santé en raison de la pollution atmosphérique», ajoute-t-il. «Ç’a longtemps été un sujet tabou, comme si ça ne comptait pas.»

Le livre se divise en deux, selon les explications de M. Breton. «La première partie, c’est l’ABC du véhicule électrique ou hybride. On s’adresse aux gens qui veulent en apprendre plus sur les véhicules électriques [VÉ]. On ne peut pas les délaisser. La deuxième partie, elle s’adresse plus aux passionnés [de VÉ] et aux experts.

«On ne se contente pas de parler que de voitures, on traite aussi de camions, d’autobus et de modes de transports en développement. Et on pose toujours la même question que dans le premier livre : “En as-tu vraiment besoin?”»

Par ailleurs, les auteurs dressent un portrait des avancées technologiques en matière de composantes dans les véhicules électriques et de transport collectif. M. Breton étale également certaines décisions d’ordre politique, autant aujourd’hui que durant son mandat en tant que ministre. Et enfin, il détruit 10 mythes au sujet des véhicules électriques et hybrides.

«L'auto électrique… et plus!»

Des gagnantes

Enfin, les trois auteurs ont déterminé des gagnantes dans quatre catégories de véhicules électriques et hybrides. Dans la première catégorie, la meilleure voiture hybride, la palme va à la Toyota Camry hybride. La Honda Clarity PHEV remporte le premier prix de la catégorie des hybrides rechargeables, car elle est «LA surprise de ce livre».

En ce qui concerne les voitures tout électriques, il y a deux catégories. Dans celle des voitures de moins de 40 000 $, la Nissan Leaf est déclarée gagnante. Et c’est la Tesla Model 3 qui s’est classée première dans la catégorie des voitures électriques de plus de 40 000 $. «Sportive, agile, sexy, cette voiture a tout pour séduire les fans de la marque et, bien sûr, le grand public», écrivent les auteurs pour justifier leur choix.

+

DANIEL BRETON, JACQUES DUVAL ET PIERRE LANGLOIS, L’auto électrique… et plus!, Les Éditions de l’Homme, 240 pages, 22,99 $