La microbrasserie Le Saint-Fût délaisse la bouteille

Denis Villeneuve
Denis Villeneuve
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
La jeune microbrasserie Le Saint-Fût, de Saint-Fulgence, adapte sa production aux exigences du marché en délaissant la bouteille de verre consignée pour la mise en canettes de la totalité de sa production.

La coopérative de travailleurs fondée il y a trois ans a annoncé un investissement de plus de 70 000 $ pour l’acquisition d’une encanneuse automatique, ce qui permettra d’augmenter la rapidité de cette opération.

Le temps économisé permettra aux six employés à temps complet et partiel de se consacrer à l’entretien des équipements, la commercialisation des produits et le développement de marchés.

Selon Mélissa Gaudreault, directrice générale de la microbrasserie, les ventes de bières produites à Saint-Fulgence se sont relativement bien déroulées, cet été, alors que la terrasse extérieure a permis des ventes directes aux consommateurs, en dépit de l’absence de festival et de la fermeture de la Maison coupée en deux, en raison de la COVID-19. Cette terrasse a été en opération du 9 juillet au 13 septembre dernier pour la dégustation de la douzaine de variétés de bières.

La canette est une option intéressante puisque la microbrasserie accueille de nombreux cyclistes, voyageurs et amateurs de plein air à sa boutique. Il sera plus facile pour eux de transporter les bières achetées sur place.

« Au cours de la dernière année, notre production de bière s’est élevée à environ 50 000 litres, ce qui est un peu moins que ce qu’on prévoyait », affirme Mme Gaudreault.

La pandémie est venue accélérer la décision de mettre de côté la bouteille au profit de la canette. Pendant la pandémie au printemps, les dépanneurs et la centaine de points de distribution ont cessé de récolter les bouteilles consignées du Saint-Fût et autres brasseurs, accélérant ainsi le processus vers la canette.

Les nouveaux contenants porteront les couleurs et le design artistique des produits offerts en bouteille.

Nouveaux produits

Les brasseurs en place travaillent actuellement à l’élaboration de deux nouvelles bières, soit une « IPA Double dry hot » très houblonnée, ainsi que « L’alternative », une bière à la framboise aux odeurs de mélilot, une petite fleur sauvage aux odeurs de vanille, explique Mme Gaudreault.

Le lancement de ces bières aura lieu le 17 octobre prochain.