La Garde côtière recrute à Saguenay

Une pénurie de main-d’oeuvre dans le contrôle du transport maritime force La Garde côtière à venir recruter dans la région. Les gens intéressés à travailler dans les services de communication et de trafic maritimes (SCTM) sont invités à effectuer les tests d’aptitudes, le 5 décembre à l’hôtel Le Montagnais. Des tests qui sont normalement réalisés après avoir appliqué auprès du gouvernement fédéral.

« On fait face à une pénurie, comme tous les autres secteurs. On essaye donc des techniques différentes pour recruter des gens. On a décidé de commencer par les tests pour attirer plus de gens », explique Keven Raymond, porte-parole à la Garde côtière canadienne. Les gens qui réussissent les tests pourront ensuite passer l’entrevue et effectuer la formation de 6 mois en Nouvelle-Écosse, tous frais payés, incluant une rémunération de 225 $ par semaine. 

Les nouveaux employés pourront travailler dans l’un des centres de communication, dont celui de Québec ou celui situé aux Escoumins. L’organisation recrute aussi pour ses centres en Ontario.

Le salaire oscille entre 53 000 $ et 68 000 $. 

Étant donné que la Garde côtière forme elle-même ses employés, elle n’exige pas de formations spécifiques. Les tests évaluent toutefois certaines compétences, dont la mémoire et le raisonnement spatial et mathématique.