La deuxième commande du gin KM12 disponible en octobre

La deuxième vague de production du gin Km12 de la Distillerie du fjord, de Saint-David-de-Falardeau, devrait se retrouver sur les tablettes de la Société des alcools du Québec (SAQ) au début du mois d'octobre.
La microdistillerie attend que les quelque 5000 bouteilles de la nouvelle commande puissent être rendues disponibles aux commandes des succursales par les gestionnaires d'entrepôts. Une première commande similaire avait été livrée dans la province en août.
« Lors de la première commande, c'était comme un "push" dans le réseau et pour la deuxième, ce sont les succursales de la SAQ qui doivent chacune passer leur commande », a expliqué Jean-Philippe Bouchard, cofondateur de la distillerie.
Il est donc impossible de savoir combien de bouteilles se retrouveront dans la région. On peut cependant parier que plusieurs succursales régionales ne manqueront pas de passer une nouvelle commande pour le gin Km12. Les quelque 2500 bouteilles livrées dans la région lors de la première cuvée s'étaient envolées en quelques jours seulement. Le produit a aussi été populaire à Trois-Rivières, Gatineau et Baie-Comeau, par exemple.
« Les commentaires que nous avons reçus sont excellents et il y a une fébrilité qui s'est créée autour du produit », s'est réjoui Jean-Philippe Bouchard. La Distillerie du fjord projette d'ailleurs de s'approvisionner éventuelle dans la province ou dans la région pour sa base d'alcool, plus précisément appelée alcool de grain neutre. Comme bien d'autres distilleries québécoises, la Distillerie du fjord importe son alcool de grain neutre d'Ontario. Elle y ajoute ensuite ses aromates boréaux.
« Ce n'est pas qu'on ne voudrait pas, mais produire notre propre alcool de grain neutre n'amènerait pas de valeur ajoutée, en terme de goût, et coûterait très cher à produire. On ne serait pas capable de survivre à long terme. Mais nous sommes sensibles à la situation et nous regardons ce qui peut être fait », a-t-il souligné. La Distillerie du fjord projette d'ailleurs de mettre un nouveau produit sur les tablettes en 2018, a précisé l'entrepreneur, qui ne pouvait en dire plus pour l'instant.