La CIDAL lance une aide non-remboursable pour les PME de Lac-Saint-Jean-Est

Les entreprises jeannoises de moins de 20 employés pourront bénéficier d’une aide allant jusqu’à 5000 $, a annoncé jeudi la Corporation d’innovation et développement Alma-Lac-Saint-Jean-Est (CIDAL).

Cette aide financière non remboursable se divise en trois volets : les entreprises pourront obtenir jusqu’à 2000 $ pour l’installation de matériel sanitaire, jusqu’à 3000 $ pour effectuer un virage numérique et jusqu’à 4000 $ pour planifier la relance avec des experts. La somme totale versée par la CIDAL ne pourra pas dépasser 5000 $ par entreprise.

La majorité des 1220 entreprises de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est, des PME, sont donc éligibles à cette subvention.

« On rouvre notre économie, affirme Marc Moffatt, directeur général de la CIDAL. À court terme, nos entreprises ont des problèmes. On tente de les outiller. »

C’est la deuxième mesure annoncée par la corporation cette année. Au printemps, le ministère de l’Économie du Québec avait confié une somme de 1,27 million de dollars à la CIDAL pour aider les entreprises. Cette somme a été distribuée sous forme de prêts aux entreprises afin de rembourser des liquidités comme le paiement d’un loyer ou la compensation pour les mises à pied.

La nouvelle aide est issue d’un fonds d’urgence d’un demi-million de dollars mis en place par la CIDAL afin d’aider les entreprises touchées par la crise de la COVID-19.

Les premières demandes seront acceptées jusqu’au 30 juin.

« On tente de dire aux entreprises qu’on est présent, dit M. Moffatt. On tente de les interpeller et de leur dire de nous contacter si elles ont des besoins. »