La Baie: inauguration chez Potvin et Bouchard

Les directions du Groupe BMR et de la division régionale de Potvin et Bouchard ont procédé, lundi, à l’inauguration de la succursale agrandie de La Baie à la suite d’un investissement de 4 M $.

Environ 150 personnes comprenant des clients, fournisseurs, entrepreneurs, employés et représentants politiques étaient attendues afin de souligner l’agrandissement de la quincaillerie qui est passée d’une superficie de 14 000 à 24 000 pieds carrés.

Michel Leclerc, directeur général de Potvin et Bouchard, a mentionné que le nouveau concept de quincaillerie vise à répondre aux goûts du jour de la clientèle en répondant à la demande pour le raffinement.

« On a décidé de mettre l’emphase sur les départements comme la plomberie en raison de l’offre croissante pour les douches avec portes, systèmes de robinetterie, vanités. La décoration reliée aux planchers, luminaires, couleurs, tissus, au saisonnier a été améliorée pour augmenter l’offre. On n’offre plus seulement quatre chaises et une table comme meubles de jardin », affirme M. Leclerc, qui était accompagné de Pascal Houle, chef de la direction du Groupe BMR, Martin Lecomte, vice-président détails, et Mario Côté, directeur de la succursale baieriveraine.

Michel Leclerc, directeur régional de la bannière Potvin et Bouchard, Martin Lecomte, vice-président ventes au détail du Groupe BMR, Mario Côté, directeur de la quincaillerie baieriveraine, et Pascal Houle, chef de la direction du Groupe BMR, ont procédé à l’inauguration du magasin mis au goût du jour.

En ce qui a trait aux départements traditionnels, comme l’outillage, la quincaillerie, les matériaux, le bois, les portes et fenêtres, la cour extérieure, ils ont été regroupés ou réaménagés.

Les entrepreneurs disposent également de leur secteur particulier pour la préparation des soumissions et commandes.

L’étiquetage électronique facilitant la gestion des ventes, l’inventaire et les prix, l’aménagement de salle de repas et de repos pour les employés figurent parmi les nouveautés.

L’agrandissement de la succursale baieriveraine fera passer le nombre d’employés à temps complet et à temps partiel de 45 à 75, selon M. Leclerc.

Investissement de 20 M $

En entrevue, M. Houle a mentionné qu’en cinq ans Groupe BMR a investi 20 M $ pour retaper les quatre succursales régionales de Potvin et Bouchard dans la région.

Au plan corporatif, M. Houle a mentionné qu’il n’est pas question pour BMR, une entité de la Coopérative fédérée du Québec, de faire disparaître cette bannière régionale en raison du sentiment d’appartenance développée depuis des décennies. « On a fêté les 85 ans de Potvin et Bouchard en même temps que les 50 ans de BMR. C’est un nom connu et reconnu dans la région », explique M. Houle.

Selon M. Leclerc, ce sentiment d’appartenance régional a permis à la succursale baieriveraine de connaître une croissance, au fil des décennies, malgré la fermeture définitive en 2003 de l’usine de papier de la Consol.

M. Houle anticipe que malgré les années creuses dans la construction en 2017 et 2018 au niveau résidentiel à Saguenay, qui ont totalisé respectivement 380 et 400 mises en chantier, il y aura une croissance du marché de la quincaillerie dans les cinq prochaines années en raison de la concrétisation de grands projets industriels comme celui de Métaux BlackRock. Plusieurs des 18 marchands affiliés BMR dans la région préparent la venue de ces investissements, selon lui.

Ce dernier a mentionné que Groupe BMR a un chiffre d’affaires de 1,3 G $ dans le secteur de la quincaillerie, sans préciser quelle part de marché est détenue au Saguenay-Lac-Saint-Jean.