Justine Leduc a remporté un Dubuc lors du dernier Gala du mérite économique régional, dans la catégorie Startup de l’année.

Justine Leduc et Lucie Murray en nomination au gala des Grands Prix de la relève d’affaires

Deux jeunes entrepreneures du Saguenay–Lac-Saint-Jean figurent parmi les 60 finalistes de la 27e édition du gala des Grands Prix de la relève d’affaires, présenté le 14 juin, à Montréal. Justine Leduc, de la clinique Médecine podiatrique Justine Leduc, et Lucie Murray, associée au sein du Groupe Boudreault, sont toutes les deux en lice pour un des 12 prix.

Justine Leduc est finaliste dans la catégorie Exécutif de l’année, tandis que Lucie Murray se retrouve dans la catégorie Administrateur de la relève. L’événement est organisé par le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ).

« Je dois dire que je ne m’attendais pas à être nommée, a raconté Justine Leduc. Je suis contente, d’autant plus que ça me permet de faire connaître la profession de podiatre. Ce n’est pas seulement de faire connaître ma clinique, mais c’est aussi de faire connaître mon métier à l’échelle provinciale. »

Justine Leduc est sur une bonne lancée depuis l’ouverture de sa clinique, en septembre 2017. Lors du 15e Gala du mérite économique régional de la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay–Le Fjord, présentée le 4 avril, la jeune femme d’affaires est repartie avec le trophée dans la catégorie Startup de l’année. C’est d’ailleurs à la suite de cette récompense que le RJCCQ l’a contactée pour lui proposer de soumettre sa candidature.

Au départ, elle était inscrite dans la catégorie Leadership au féminin, mais son profil répondait davantage pour le titre d’Exécutif de l’année. Cette catégorie récompense un dirigeant qui, par ses réalisations, réussit à amener une entreprise à un autre niveau.

« Je ne suis pas trop du genre à m’emporter et je préfère rester terre à terre, mais oui, ça va bien, a exprimé l’entrepreneure. Ça va à un bon rythme, les défis sont présents jour après jour et j’aime ça. »

De son côté, Lucie Murray a réussi à merveille une réorientation de carrière. Après avoir créé son entreprise de traduction, elle est devenue actionnaire au sein du Groupe Boudreault, une compagnie de construction.

Cinq personnes sont en nomination dans chacune des 12 catégories.