La mairesse de Saguenay, Josée Néron, a participé à l’inauguration de l’Inkub Desjardins, vendredi.

Inkub, un nouveau levier pour les entrepreneurs

Les Caisses Desjardins du Saguenay et Promotion Saguenay ont procédé, vendredi, à l’inauguration de l’Inkub Desjardins pour accueillir les jeunes entrepreneurs qui ciblent les créneaux économiques qui s’ouvrent avec le développement des technologies numériques.

Le projet est né pour répondre à un besoin de plus en plus grandissant des jeunes entrepreneurs qui veulent créer des entreprises dans la nouvelle économie. Ces jeunes oeuvraient souvent sous le radar des organismes traditionnels de développement économique et l’Inkub Desjardins se veut un levier pour leur permettre de prendre leur envol.

« Nous voulons offrir la possibilité à des jeunes de démarrer un projet avec l’objectif qu’ils demeurent dans la région », a insisté le directeur général de Promotion Saguenay, Patrick Bérubé, visiblement fier de la concrétisation de cette initiative.

Il enchaîne en précisant que « Promotion Saguenay est un acteur de premier plan dans le développement économique et aspire à être un leader dans les projets innovants tels que celui de l’incubateur numérique. L’entrepreneuriat est un élément-clé pour favoriser la croissance de Saguenay et c’est pourquoi des projets qui stimulent la créativité et l’innovation sont nécessaires dans notre milieu. »

Il ajoute que l’incubateur numérique jouera un rôle de premier plan dans l’évolution des projets entrepreneuriaux. Les jeunes ont ainsi la possibilité de se lancer dans le développement de leur entreprise dans de meilleures conditions, améliorant leur chance de réussite.

Les Caisses Desjardins du Saguenay ont injecté 1 M $ dans ce projet, lequel se traduira, à terme, par la mise en place de deux incubateurs. Le financement provient d’un fonds de 100 M $ créé par Desjardins pour soutenir ce genre d’initiative.

« Au-delà du nom et du million, il y a une vision, celle de redynamiser l’économie du Saguenay et d’appuyer la mise en place d’un écosystème entrepreneurial fort et généreux de richesse collective. Sachez que Desjardins sera présent auprès des entreprises incubées, mais aussi auprès de tout l’environnement entrepreneurial qui gravite autour de l’Inkub Desjardins », a déclaré Martin Lemay, président de Desjardins Entreprises-Saguenay.

Le gouvernement canadien, via Développement économique Canada pour le Québec, a injecté une somme de 150 000 $.

Le député libéral de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert, avance qu’en appuyant la mise sur pied de l’Inkub Desjardins, le gouvernement du Canada réitère son « engagement à soutenir la création d’entreprises qui innovent, créent de la valeur et consolident un secteur porteur pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean », a déclaré le député Hébert.

L’incubateur a déjà sous son toit six projets d’entreprise orientés vers les nouvelles technologies numériques, dans des domaines aussi variés que la santé, les communications et la gestion des stocks de restaurant. En plus des espaces physiques offerts aux nouvelles entreprises, l’Inkub Desjardins offre des services professionnels dans les secteurs du droit et de la compatibilité. Il est également possible pour les jeunes entrepreneurs de bénéficier de mentorat et de participer à des activités de réseautage.