Patrice Vachon, directeur des communications chez les caisses Desjardins du Saguenay ; le maire suppléant Michel Potvin ; Patrick Bérubé, directeur général de Promotion Saguenay ; Claudia Fortin ; directrice du service aux entreprises chez Promotion Saguenay, et Martin Lemay, directeur de la caisse Desjardins de La Baie, ont dévoilé les détails concernant la mise en place de l’incubateur Inkub.

Inkub à la recherche d’entrepreneurs numériques

Promotion Saguenay et Desjardins s’apprêtent à lancer le premier incubateur numérique Inkub, en juin, et c’est pourquoi les deux partenaires lancent un premier appel aux entrepreneurs désireux de développer l’économie de demain.

En entrevue, Patrick Bérubé, directeur général de Promotion Saguenay, Claudia Fortin, directrice du service aux entreprises, Martin Lemay et Denis Guay, respectivement directeurs des Caisses Desjardins de Chicoutimi et La Baie, Patrice Vachon, directeur des communications chez les caisses Desjardins du Saguenay, et le maire suppléant, Michel Potvin, ont levé le voile sur le fonctionnement du nouvel incubateur numérique qui prendra son envol en juin prochain.

Tel qu’annoncé par Le Quotidien, Inkub sera logé au 260 rue Racine à Chicoutimi dans un espace de 3500 pieds carrés. Selon M. Bérubé, il s’agira plus que d’un simple local destiné à recevoir des entrepreneurs désireux de démarrer des entreprises dans le secteur numérique.

« La différence entre un local et un incubateur est que la façon de démarrer des entreprises change. Les gens recherchent des endroits où se crée de la synergie », affirme M. Bérubé.

Inkub mettra à la disposition des entrepreneurs un réseau de coachs et de mentors œuvrant dans certains secteurs d’activités tout en favorisant la mise en relation avec d’autres entrepreneurs. Des bureaux fermés et meublés, des formations en ateliers, des salles de réunion, une cafétéria et même des douches seront disponibles sur place pour accompagner les entrepreneurs 24 heures par jour. Ceux qui seront choisis pourront être incubés pour des périodes variant de 12 à 24 mois.

Karine Jean a été mandatée par Promotion Saguenay pour développer la filière numérique.

Annoncée en novembre dernier, la création de l’incubateur numérique a déjà soulevé de l’intérêt, affirme M. Bérubé, puisque plusieurs entrepreneurs font connaître leur volonté d’y loger.

Les choix de six entrepreneurs seront effectués parmi ceux qui ont un projet à caractère innovant et un bon potentiel commercial et dont l’idée d’affaires a été validée par un professionnel. L’aptitude à s’investir à temps complet et la possession du savoir-faire et des connaissances figurent également dans les critères. Les entrepreneurs ont jusqu’au 26 avril pour déposer leur projet.

Lors de l’annonce de la création des deux incubateurs, en novembre, il avait été mentionné que d’autres partenaires pourraient se joindre au projet. M. Bérubé a mentionné que des partenaires gouvernementaux pourraient éventuellement se joindre dans les prochains mois.

« Nous sommes en sollicitation pour trouver des partenaires privés, mais notre intention première est qu’on a voulu attacher le financement pour cinq ans », a indiqué Mme Fortin.

Le maire suppléant, Michel Potvin, a déclaré que la mise en route de Inkub est appelée à contribuer à diversifier l’économie de Saguenay autre que dans les secteurs de la foresterie et de l’aluminium. Pour Mme Fortin, la présence de CGI, d’Ubisoft et de l’UQAC, avec son département d’informatique, sont de nature à apporter cette synergie afin que Saguenay devienne un pôle économique d’importance dans le domaine numérique.