Anne Gravel, directrice générale de Via Capitale Saguenay–Lac-Saint-Jean, a conclu la transaction avec Denis De Champlain, franchisé local de Royal LePage.

Immobilier: Via Capitale étend son emprise sur la région

Via Capitale Saguenay–Lac-Saint-Jean a fait l’acquisition d’une partie du fonds de commerce du franchisé local de Royal LePage. L’agence immobilière se retrouve ainsi avec une part de marché évaluée à 73 % au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Denis De Champlain, franchisé local de Royal LePage, a choisi de ne pas renouveler sa franchise. Les opérations de Royal LePage cesseront le 16 novembre. M. De Champlain se joindra à l’équipe de Via Capitale à titre de courtier immobilier spécialisé en commercial. La majorité des courtiers oeuvrant sous la bannière de Royal LePage se joindront également à l’équipe de Via Capitale.

« Mon état de santé et mon désir de prendre plus de temps pour moi m’ont amené à prendre cette décision. J’ai négocié pour mes courtiers des conditions intéressantes chez Via Capitale, que j’ai toujours considérée comme une agence immobilière de qualité avec une notoriété enviable et très présente dans notre région », explique Denis De Champlain dans un communiqué.

Ainsi, au minimum, une quinzaine de courtiers de Royal LePage se joindront à Via Capitale, qui verra le nombre de courtiers grimper à plus 85 dans la région.

« Un total de 85, c’est un minimum. C’est un nombre très conservateur. Si tous les courtiers de Royal LePage se joignent à nous, le chiffre se situera plutôt entre 90 et 94 », affirme Paul Legault, propriétaire de la franchise Via Capitale Saguenay–Lac-Saint-Jean, qui souligne que les rencontres avec les courtiers ont été amorcées jeudi et que certains d’entre eux ont déjà signé leur nouveau contrat.

Via Capitale détiendra ainsi une grande part du marché immobilier régional.

« C’est une transaction très importante puisque si les courtiers suivent, la part de marché sera de 73 % au Saguenay–Lac-Saint-Jean, affirme Paul Legault. Ça représente 200 M$ en termes de volume de vente au cours des dix premiers mois de l’année. »

Selon les chiffres fournis par Via Capitale, au 1er novembre 2018, l’agence immobilière détenait plus de 47,1 % du marché des ventes contrôlé par les membres de la Chambre immobilière. Royal LePage en détenait 26,6 %. « Plus de 70 % de parts de marché dans une importante région telle que le Saguenay–Lac-Saint-Jean, c’est du jamais-vu », affirme le propriétaire de la franchise Via Capitale Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Anne Gravel, directrice générale de Via Capitale Saguenay–Lac-Saint-Jean, et Denis De Champlain estiment qu’un des gros avantages de cette transaction est que les marchés des deux bannières sont complémentaires.

« Alors que la majorité des transactions des courtiers de Via Capitale sont dans les secteurs de Chicoutimi, de Jonquière et de La Baie, la majorité des transactions des courtiers de Royal LePage sont au Lac-Saint-Jean », soulignent-ils.

La transaction est importante pour Via Capitale, mais ce n’est pas une première pour l’agence immobilière. Son histoire dans la région a débuté avec l’acquisition de Trust Général service immobilier il y a 27 ans.