Le député de Jonquière Sylvain Gaudreault

Gaudreault demande des mesures fortes

Le Parti québécois (PQ) presse Québec d’agir pour casser le monopole d’Air Canada dans la province. À quelques jours du Sommet sur le transport aérien régional, Sylvain Gaudreault réclame des mesures « fortes » pour faire émerger la compétition. Une compétition qui pourrait offrir des vols intra-Québec à des prix raisonnables.

L’établissement d’un prix plancher est l’une des mesures mises de l’avant par le PQ et d’autres organisations. Ceci éviterait une guerre de prix entre transporteurs aériens.

« C’est l’une des solutions intéressantes pour permettre de casser le monopole. Pour qu’enfin la compétition prenne son envol et qu’en fin de compte, le consommateur puisse bénéficier du meilleur prix possible », pointe le député de Jonquière.


« On ne peut pas être une région forte sur le plan touristique, sans avoir un tel service à prix acceptable. »
Sylvain Gaudreault

Le transport aérien demeure un enjeu d’occupation du territoire, insiste Sylvain Gaudreault. Les régions du Québec, dont le Saguenay-Lac-Saint-Jean, pourront se développer plus rapidement et mieux avec des services plus accessibles, croit le député.

« Il faut rendre les régions plus attrayantes. On ne peut pas être une région forte sur le plan touristique, sans avoir un tel service à prix acceptable. On parle d’affaires et de tourisme, mais ça peut aussi être une question de famille, de sécurité. Par exemple, une personne qui veut se rendre rapidement au chevet d’une autre », note M. Gaudreault.

La création d’un fonds de soutien aux entreprises aériennes a également été soulevée comme solution.

Le député de Jonquière espère que le gouvernement annoncera des mesures concrètes pendant le sommet qui se tiendra à Lévis, vendredi. Son collègue de la Côte-Nord, Martin Ouellet, représentera le PQ à cette rencontre. « On ne veut pas un “show boucane” », prévient le député.